Bouclier tarifaire sur l’énergie : maintient prévu jusqu’à la fin de l’année 2023

Le bouclier tarifaire sur l’énergie, gaz et électricité, censé prendre fin le 30 juin 2023 est en fait prolongé sur l’ensemble de l’année 2023.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Publié le 4 janvier 2023 à 12h04
Bouclier Tarifaire Sur L'énergie
15 %Le bouclier tarifaire sur l'énergie est fixé pour l'année 2023 à 15% maximum d'augmentation des prix

Prolongation du bouclier tarifaire sur l'énergie

Le bouclier tarifaire sur l'énergie sera prolongé. Le gel des prix qui aurait dû s’arrêter en date du 30 juin 2023 est donc prolongé jusqu’à la fin de l’année 2023. L’annonce est faite par la Première ministre Elisabeth Borne lors de son passage sur Franceinfo. C’est donc une bonne nouvelle pour la facture globale d’électricité et de gaz.

C’est aussi la troisième fois que l’échéance de fin est repoussée. Initialement prévue jusqu’au 30 décembre 2022 pour le gaz et au 1er février pour l’électricité, elle a ensuite été décalée jusqu’au 30 juin 2023 pour finalement s’étendre sur l’intégralité de l’année. La Première ministre annonce au nom du gouvernement le maintien du « principe d’un bouclier tarifaire jusqu’à la fin de l’année ». Elle apporte également la justification de cette mesure par l’urgence à « protéger les ménages, en particulier les ménages les plus modestes ».

Le blocage des prix, outil principal contre l'inflation

Le plafonnement des prix du gaz et de l’électricité bloque la hausse des prix. L’inflation aurait dû entrainer une augmentation des factures de 40% en l’absence du bouclier tarifaire sur l’énergie. Or celui-ci limite la hausse à 15% pour l‘année 2023, contre 4% en 2022. Il s’agit donc de l’outil économique mis en place par le gouvernement pour lutter contre l’inflation. Celle-ci n’a d’ailleurs pas encore atteint son pic, toujours selon la Première ministre. Le pic est prévu pour le début de l’année 2023 et devrait céder la place à une baisse. L’inflation a atteint en 2022 un niveau exceptionnel de plus de 6,2% sur la globalité de l’année.

C’est dans une optique de protection des professions et des surcouts de l’énergie que Madame Borne a également annoncée la mise en place d’une mesure de protection des artisans en difficulté. Cette mesure prendra la forme d’un « report du paiement de leur impôt et de leurs cotisations sociales ».

Aucun commentaire à «Bouclier tarifaire sur l’énergie : maintient prévu jusqu’à la fin de l’année 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis