Bouygues Télécom : 3 euros de plus par mois pour… des podcast ?

L’opérateur Bouygues Télécom renoue avec une pratique légale mais très durement critiquée par les abonnés et les associations : l’augmentation de forfait automatique. Comme le prévoit la loi, elle s’accompagne d’une offre améliorée, mais survient alors que l’abonné n’a rien demandé.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 8 novembre 2022 à 20h21
Bouygues Telecom Augmentation Prix Sms
2,7 MILLIARDS €Le chiffre d'affaires de Bouygues Télécom a atteint 2,7 milliards d'euros au premier semestre 2022.

La loi prévoit également que toutes les augmentations de ce type, que quasiment tous les opérateurs téléphoniques utilisent, doivent pouvoir être refusées. C’est le cas pour celle de Bouygues repérée par UniversFreeBox et dévoilée par la journaliste Sarah Nedjar sur Twitter.

Bouygues Télécom augmente son forfait de trois euros par mois

Publiée sur Twitter le 30 octobre 2022, l’augmentation a rapidement été confirmée par d’autres utilisateurs de la plateforme et abonnés de l’opérateur propriété du groupe Bouygues. Une augmentation de trois euros par mois, soit 36 euros par an, est annoncée. Et ce sans que l’abonné n’ait demandé de changer de forfait.

Une pratique courante et légale, mais vivement contestée. Le principe ? Tout opérateur peut augmenter à tout moment le prix d’un ou plusieurs forfaits sous réserve de donner à l’abonné quelque chose en plus. Ce peut être plus de données, plus de SMS... Et dans le cas de cette augmentation, c’est à la fois plus de données et un service.

Un service de podcast proposé

Il semblerait que ce soit le forfait 100 Go qui est concerné, mais d’autres abonnés ont signalé d’autres augmentations dans d’autres cas. Pour le forfait 100 Go de Bouygues Telecom, l’opérateur rajoute deux services.

En premier lieu, 60 Go de plus par mois, ce qui risque d’être relativement inutile à une très grande majorité de personnes. Et d’autre part, un abonnement au service de podcasts Majelan durant 24 mois. Le tout, pour trois euros de plus par mois, soit 36 euros par an, avec une période de gratuité.

Envoyée par SMS, cette augmentation de prix peut néanmoins être refusée en suivant le lien intégré dans le message. Mais il ne faut surtout pas l’ignorer, au risque de se retrouver à payer plus cher pour quelque chose dont on n’a pas besoin...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Bouygues Télécom : 3 euros de plus par mois pour… des podcast ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis