Cadeaux de Noël : aussitôt déballés, aussitôt revendus

Les cadeaux de Noël font plaisir… mais l’argent fait encore plus plaisir. Si ce n’est que demander de l’argent, « ça ne se fait pas ». Donc les Français sont de plus en plus nombreux à tout simplement revendre leurs cadeaux de Noël.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 26 décembre 2022 à 6h01
Cadeaux De Noel Revente Internet Argent
33%33% des Français seraient déçus d'au moins un cadeau reçu à Noël.

Et ce, dès la fin du mois de décembre. L’année 2022, avec l’inflation record et les craintes pour le futur, ne va pas échapper à la tendance.

Des millions de cadeaux de Noël revendus ?

L’un des leaders de la vente entre particuliers, eBay, a demandé à l’institut Kantar d’analyser la situation. Après des années de hausse, la tendance de la revente de cadeaux de Noël s’installe en France. Selon son baromètre, en 2022 pas moins de 50 millions de cadeaux de Noël ne seront pas appréciés à leur juste valeur… et pourraient de fait se retrouver en vente sur Internet. En moyenne, 1,2 cadeau par personne.

Tous les français qui reçoivent un cadeau non désiré ne vont pas pour autant chercher à lui trouver un nouveau propriétaire. Selon eBay, moins d’un Français sur cinq (17%) va revendre ses cadeaux de Noël. Soit 7 millions de personnes en 2022. Mais avec une moyenne de 1,2 cadeau non désiré, ce ne sont pas moins de 8,4 millions de cadeaux qui sont ainsi revendus.

La revente dès… le 25 décembre !

Il faudra attendre quelques semaines avant d’avoir les chiffres, mais la revente aura bien lieu. Et certains Français n’attendront même pas le lendemain, comme le souligne le baromètre Rakuten cité par Les Echos. Avec 33% des Français déçus par un cadeau (au minimum), les annonces pour la revente ont fleuri dès le 25 décembre, le jour même de leur réception.

Le site Rakuten, en 2022, notait… 650.000 nouvelles annonces à 15 heures. Un nombre en forte hausse, +8%, par rapport à 2021. Et selon le baromètre, ce ne sont pas 17% mais 50% des Français qui prévoient de revendre au moins un des cadeaux qui ne lui plaît pas. Pour 16% des Français, toutefois, ce n’est pas par plaisir. Ils ont besoin de cet argent pour boucler les fins de mois...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

1 commentaire on «Cadeaux de Noël : aussitôt déballés, aussitôt revendus»

  • Quel gaspillage

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis