Canada : les étrangers ne peuvent plus acheter de logement

Le Canada a mis en œuvre une décision pour le moins controversée : pendant deux ans, les non Canadiens ne peuvent plus acheter de logement. Une manière de répondre à la flambée des prix de l’immobilier ? Pas sûr, selon des experts.

Par Olivier Sancerre Publié le 2 janvier 2023 à 14h03
Canada Etrangers Peuvent Plus Acheter Logement
434.000 EUROSAu Canada, le prix moyen d'une maison est l'équivalent de 434.000 euros.

C'était une des mesures annoncées et mises en œuvre par Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, durant la dernière campagne électorale : les non Canadiens ne peuvent plus acheter de logement et ce, durant une période de deux ans. Des exceptions existent : les réfugiés et les résidents permanents ont toujours la possibilité d'acquérir un bien immobilier, tandis que les structures touristiques (chalets d'été, par exemple) sont exemptés. Une amende de 10.000 dollars canadiens (environ 6.800 euros) attend tous les étrangers qui achèteront un logement, ainsi que toute personne qui aidera à cette acquisition.

Flambée des prix de l'immobilier

À l'origine de cette mesure, la volonté de répondre à la flambée des prix de l'immobilier au Canada. La crise sanitaire n'a fait qu'exacerber la hausse des prix, bien visible dans certaines provinces canadiennes, et qui empêche des Canadiens d'acquérir un logement. Une maison s'échange en moyenne à 630.000 dollars canadiens, soit 435.000 euros. Un prix qui peut être bien plus élevé en fonction du lieu d'habitation. Toutefois, cette moyenne a beaucoup baissé depuis un an : début 2022, une maison s'achetait en effet autour de 800.000 dollars.

Une mauvaise solution pour un vrai problème ?

Les experts sont partagés face à cette mesure. Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), il faudrait en effet construire 3,5 millions de logements neufs à l'horizon 2030, ce qui parait hors de portée. Et beaucoup d'experts rappellent que 5% des propriétaires au Canada sont étrangers. La seule solution, selon eux, pour résorber la crise du logement au pays est tout simplement de construire de nouvelles habitations.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Canada : les étrangers ne peuvent plus acheter de logement»

Laisser un commentaire

* Champs requis