Carburant : premières pénuries en station-service… par peur des pénuries

La fronde contre la réforme des retraites prend forme… et inquiète. Pas le gouvernement, qui semble croire que la mobilisation ne sera pas massive, mais les Français. Ces derniers se souviennent très bien des conséquences des blocages chez TotalEnergies à l’automne 2022. La menace de nouveaux blocages les incite donc à faire des réserves… et à épuiser les stocks de carburant.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 janvier 2023 à 11h03
Penuries Carburant Station Service Greve
100 EUROSL'indemnité carburant pour 2023 est de 100 euros forfaitaires.

Les achats de carburant par crainte de pénuries sont de retour

La CGT-Pétrole l’a annoncé et répété : elle va fortement se mobiliser contre la réforme des retraites. Trois jours de grève sont déjà annoncés, mais le mouvement semble se durcir. Et les syndicats ont prévenu : si besoin, la mobilisation ira jusqu’au blocage des raffineries. Ils savent être en mesure de le faire : fin septembre et début octobre 2022, il leur avait suffit de quelques dizaines de grévistes pour créer des pénuries de carburant dans toute la France.

Les automobilistes s’en souviennent… et craignent que ça ne recommence. Certains ont donc fait ce qu’il ne fallait pas faire : des achats impulsifs. Dans le Nord, souligne La Voix du Nord, plusieurs dizaines de stations étaient, lundi 16 janvier 2023, en rupture d’au moins un carburant. Pour certaines, la rupture était totale.

Une situation qui n’est pas encore critique, bien évidemment, mais qui annonce une problématique future. Si la mobilisation de la CGT Pétrole est forte, les pénuries risquent d’être nombreuses.

Le prix du litre reste relativement stable, à plus de 1,80 euro

L’augmentation des achats en carburant ne semble pas être influencée par le prix. Ce dernier reste élevé, après la forte hausse de plus de 10 centimes d’euro le litre, enregistrée entre la dernière semaine de décembre 2022 et la première de janvier 2023.

Selon les données publiées par le ministère de l’Écologie, lundi 16 janvier 2023, le prix d’essence et diesel est resté stable la deuxième semaine de janvier 2023. Une légère hausse de 0,2 centime pour l’essence et une légère baisse de 1,5 centime pour le diesel sont à signaler.

Mais les prix restent très élevés. Il faut compter 1,8365 euro le litre en moyenne en France pour l’essence SP95-E10. Le diesel est toujours plus cher, à 1,8846 euro le litre en moyenne. De quoi expliquer le succès de l'indemnité carburant que les Français se sont empressés de demander.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Carburant : premières pénuries en station-service… par peur des pénuries»

Laisser un commentaire

* Champs requis