Carburant : ruée sur les stations essence avant le retour des 2 euros le litre

Si la pénurie de carburant que la France a connue en octobre 2022 était intégralement liée à la grève qui a frappé le secteur pétrolier, les difficultés du week-end du 11 novembre 2022 sont, elles, du seul ressort des automobilistes. La raison ? La fin de la ristourne à la pompe, ou plutôt la baisse de celle-ci, qui va faire bondir le prix de l’essence.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h21
Carburant Penurie Prix Hausse Litre Ristourne 16 Novembre 2022
30 CENTIMES €La ristourne de 30 centimes d'euro a été prolongée jusqu'au 16 novembre 2022.

Les automobilistes se jettent sur les stations pour faire le plein de carburant

Le gouvernement a beau avoir prolongé de deux semaines la ristourne de 30 centimes d’euro à la pompe sur l'essence et le diesel, il n’a pas changé son plan. La baisse de prix sur le carburant va bien prendre fin le mercredi 16 novembre 2022. Sans surprise, les automobilistes ont voulu profiter une dernière fois d’un plein à bas prix, ou tout du moins à prix réduit, et se sont rués dans les stations essence.

Or, quand il y a une hausse de la demande qui pouvait, certes, être prévisible mais qui reste exceptionnelle, les stations essence n’ont pas toutes pu anticiper. De nombreuses pénuries ont été signalées tout le long du week-end de trois jours du 11 novembre 2022. Car la demande a explosé, les automobilistes voulant économiser quelques euros.

Et cette hausse de la demande est venue se cumuler avec une situation malgré tout toujours tendues dans l’approvisionnement des stations essence. Entre 10 et 15%, en France, n’ont toujours pas retrouvé un rythme de livraison normal après la grève, et connaissaient au moins une rupture.

Une augmentation de prix conséquente pour l'essence et le diesel

L’attitude des automobilistes s’explique assez facilement : le 16 novembre 2022, le prix des carburants au litre va tout simplement bondir de 20 centimes d’euro d’un coup. Et pour les habitués du bon plan « maison » de TotalEnergies, qui proposait 20 centimes de ristourne de plus, la hausse sera de 30 centimes le litre. TotalEnergies réduit en effet sa ristourne maison de 10 centimes d’euro le 16 novembre 2022.

Sur un plein d’environ 40 litres, par exemple, l’augmentation pour le budget est plus que conséquente : il n’y aura plus que 10 centimes d’euro de ristourne du gouvernement, et 10 centimes de plus chez TotalEnergies, soit 20 centimes au maximum et donc 8 euros de baisse de prix. Jusqu’à 15 novembre 2022, cette baisse était de 12 euros et pouvait atteindre 20 euros chez TotalEnergies. Le budget des automobilistes va donc en prendre un sacré coup.

Carburant : 2 euros le litre de diesel, 1,8 euro pour l’essence, dès le 16 novembre 2022 ?

En prenant les données moyennes des prix des carburants en France, publiées par le ministère de la Transition écologique, il est facile d’anticiper le nouveau prix des carburants à la pompe. En effet, au 4 novembre 2022 (dernières données publiées), il fallait compter sur 1,622 euro pour un litre d’essence SP95-E10 en moyenne en France, et 1,8319 euro le litre pour le diesel. Ces données tenaient compte de la ristourne gouvernementale.

De fait, dès mercredi 16 novembre 2022, ce sera le retour des 2 euros le litre pour le diesel : le prix au litre va bondir de 20 centimes. Quant à l’essence, elle franchira la barre de 1,8 euro le litre à la hausse.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis