La gestion de la chaîne de valeur comme garantie du succès de la livraison des logiciels

L’accélération de la mise en production des applications est un but ambitieux pour toute entité informatique en quête de transformation. Mais comment l’entreprise peut-elle apporter de la valeur ajoutée tout en évoluant en permanence ?

Photo Julian Fish
Par Julian Fish Publié le 29 novembre 2022 à 16h33
Entreprise Incertitude Analyse Strategie Tendance
0,6%La croissance de la France en 2023 devrait être de 0,6%.
Apporter un changement constructif, performant et à faible risque constitue l’objectif essentiel de la transformation numérique, quelle que soit l’entreprise et son secteur d’activité. Mais existe-t-il aujourd'hui une méthode qui intègre cette démarche ?
Alors que les entreprises adaptent leurs stratégies informatiques à un nouvel environnement socio-économique, il faut prendre conscience que le changement est à la fois perpétuel et inévitable. Comme le montre les méthodes et les outils de développement d'aujourd'hui qui ne ressemblent en rien à ceux d'il y a dix ans. Ces mutations constantes complexifient la pérennité des logiciels pour être efficaces immédiatement tout en préparant l’avenir. La clé de ce succès n’est autre que la Gestion de la Chaîne de Valeur (Value Stream Management – VSM).

La Gestion de la Chaîne de Valeur, sa nature et son rôle

VSM est une approche transformatrice en plein essor. Elle applique, à la production digitale, des principes historiquement éprouvés dans l’industrie. Cette méthode s’appuie sur les pratiques récentes Agile et DevOps en maintenant les projets axés sur la valeur. Elle permet de suivre et de gérer cette valeur tout au long du flux de modifications, de la conception à l'achèvement. Les entreprises l’utilisent pour définir, livrer et valider la valeur de chaque changement apporté au produit.
Toute entreprise possède de nombreux flux de valeur, chacun étant aligné sur des livrables spécifiques à un produit. Chacun de ces flux fournit des informations sur la définition, la création, la livraison et le modèle de vérification de la valeur d'un produit. Cela permet ainsi d'aligner les livraisons informatiques sur les demandes métier, tout en améliorant le flux de valeur d'un produit.

Du cycle en V à l’Agile - brièvement, comment se déroulent les processus ?

Les techniques développement et de livraison de logiciels se sont progressivement éloignées du modèle cycle en V pour s'orienter vers le DevOps, les environnements cloud, la gestion de projet Agile et l'automatisation des tests. De ce fait, les tests sont désormais orientés « Shift-left » (tester le plus en amont possible du processus). L'adoption de systèmes de gestion de version basés sur Git, associés à des systèmes d’intégration continue des builds, a transformé les processus de livraison en des mises à jour logicielles en continu, quotidiennes ou hebdomadaires.
Cependant, les produits et composants supplémentaires rendent les processus, même Agile, plus complexes à gérer. La pandémie a changé globalement les équipes qui sont dorénavant dispersées et qui utilisent différents outils. Alors, comment tirer parti des informations supplémentaires issues d’outils de développement et de test ainsi que d’environnements toujours plus nombreux ?
L’Agile se concentre davantage sur un environnement d'équipe collaboratif que sur la livraison de valeur. De même, les pratiques d'intégration et de livraison continues (CI/CD) ne permettent pas de suivre le flux de livraison des produits ni les frictions entre plusieurs outils et technologies.

La particularité de la gestion de la chaîne de valeur

Les processus de flux de valeur enrichissent les méthodes de développement Agile, les CI/CD, les tests continus et l'orchestration des versions. Le VSM, quant à lui, complète l’approche Agile en contrôlant le coût, le flux et en mettant en évidence les déperditions et les frictions au cours du processus afin de déterminer les zones susceptibles d'être améliorées.
Les entreprises qui prospèrent ne se fient pas aux apparences. Au contraire, elles utilisent des indicateurs de valeur pour évaluer les processus, repérer les leviers d’économie, améliorer les délais de livraison et surtout, vérifier la valeur métier de chaque changement. C'est précisément à ce niveau que la méthode VSM fait la différence. Désormais, les outils et les plateformes se focalisent sur la création de valeur, et la livraison des produits s’aligne sur des demandes de valeur plus élevées. L’implémentation d’améliorations permet à présent de servir deux objectifs clés : exécuter et transformer.
  • Exécuter : Accélérer la livraison d'applications en mettant à l'échelle les pratiques Agile et DevOps actuelles dans tous les environnements, du mainframe au cloud, afin de maintenir les exigences en matière de vitesse de livraison tout en gérant le quotidien.
  • Transformer : Combiner les principes de la chaîne de valeur et l’entreprise à l'échelle pour rendre la production de logiciels plus intelligente et plus efficace.

Simplification de la collecte des données

Le chemin de la transformation numérique est pavé de données, mais les différents outils de collecte ajoutent de la complexité, en particulier lorsque certains composants sont externalisés. Ainsi, le VSM aide les entreprises à intégrer et à analyser les données provenant de sources multiples afin d'identifier les tendances et les goulets d'étranglement, les corrélations et les anomalies, favorisant l'amélioration continue – pré-requis du succès des entreprises informatiques de demain.

VSM contribue à la bonne marche et à la transformation des entreprises

En d’autres termes, un hub VSM central est une solution gagnant-gagnant pour toutes les entreprises qui souhaitent améliorer leur façon de faire actuelle tout en préparant l’avenir. Dès le départ, l'automatisation du VSM intègre des données provenant d'outils disparates pour maîtriser la valeur tout au long du pipeline, peut-être dans le cadre d'une stratégie de transformation numérique.
Si le changement est inévitable, le progrès ne l'est pas. Mais en maximisant l'efficacité des outils, il est possible de tirer pleinement parti des processus actuels du cycle de vie et des efforts de modernisation futurs. Le hub VSM devient donc à la fois le pilier d'aujourd'hui et le catalyseur de la transformation de demain.
Photo Julian Fish

Product Management Director chez Micro Focus

Aucun commentaire à «La gestion de la chaîne de valeur comme garantie du succès de la livraison des logiciels»

Laisser un commentaire

* Champs requis