Chine : 2 fois moins de croissance économique que prévu

La croissance économique de la Chine pour les années 2022 et 2023 va être inférieure de moitié aux prévisions initialement données par la Banque mondiale.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 20 décembre 2022 à 15h18
Chine Croissance économique
50 %La Chine s'apprête a enregistrer une croissance économique inférieure de 50% au prévisions initiales de la Banque mondiale.

La croissance de la Chine est en baisse par rapport aux prévisions de la Banque mondiale

Les prévisions de croissance de la Chine sont revues à la baisse par la Banque mondiale. L’année 2022 devrait atteindre 2,7% de croissance du PIB, contre 4,3% prévus à l’origine. La hausse 2023 plafonnera à 4,3% alors qu’elle était prévue à 8,1%. Cette baisse des prévisions est due à deux facteurs principaux : la crise sanitaire et épidémique et la crise de l’immobilier.

Le gouvernement chinois a levé début décembre la quasi-totalité des mesures de confinement et de lutte contre l’épidémie de Covid 19. Une première depuis l’apparition de l’épidémie et des premiers cas dans la ville de Wuhan en 2019. Face à la sortie de millions de personnes de l’isolement et la reprise des interactions entre les chinois, une nouvelle vague de contamination est enregistrée avec de nombreux nouveaux cas recensés.

Crise sanitaire et crise immobilière, l’économie générale se retrouve fragilisée

De nombreux habitants des villes font donc le choix de rester d’eux-mêmes à leur domicile, limitant ainsi les dépenses, la consommation et, indirectement, la croissance chinoise. C’est une crainte légitime dans la mesure ou les systèmes immunitaires ne peuvent plus se préparer au contact des virus après la longue période d'isolement. Le comportement des ménages est donc une des causes premières pour la Banque mondiale dans son évaluation à la baisse du taux de croissance de la première puissance économique mondiale.

La deuxième cause de la baisse des prévisions réside dans une importante crise de l’immobilier. Or, ce secteur concentre une part conséquente de l’économie chinoise. Depuis 2020, le gouvernement de Pékin a pris des mesures qui visent à réduire l’endettement des entreprises. Cependant, ces mesures ont entrainé un recul des ventes immobilières. Les promoteurs souffrent des nouvelles dispositions légales encadrant le secteur de la construction. Les conséquences sur l’économie sont prévisibles dans la mesure ou l’immobilier représente en Chine un quart du PIB.

Aucun commentaire à «Chine : 2 fois moins de croissance économique que prévu»

Laisser un commentaire

* Champs requis