Commerce en ligne : très mauvaises ventes depuis le début de l’année

Par Olivier Sancerre Publié le 1 novembre 2022 à 11h40
Commerce Ligne Mauvaises Ventes Debut Annee
15,8%Les ventes en ligne ont flanché de 15,8% par rapport à l'an dernier.

L'épreuve du feu, c'est ce que les enseignes de commerce en ligne vont subir durant le Black Friday, première grosse période de promotions pour les fêtes de fin d'année. Car les chiffres sont très mauvais depuis le début de l'année…

Les consommateurs français vont-ils se précipiter sur les promotions attendues du Black Friday ? La séquence du 25 novembre va donner le ton des fêtes de fin d'année, alors que le pouvoir d'achat est rogné de toutes parts par l'inflation et la flambée généralisée des prix. Les résultats seront attendus de pied ferme par le secteur du commerce en ligne, qui a littéralement dévissé depuis le début de l'année. Les ventes ont en effet reculé de 15,8% entre janvier et septembre par rapport à 2021, selon les chiffres de la Procos (Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé) révélés par Le Monde.

Une baisse des ventes en trompe-l'œil ?

Tous les secteurs sont concernés, des produits culturels, jouets et cadeaux dont les ventes ont dévissé de plus de 32%, à celui de la beauté et de la santé (-21,9%), de l'habillement (-20,6%) ou encore l'équipement de la maison (-3,6%). Seul le marché de la chaussure a progressé, relève la Procos (+7,2%). Néanmoins, ces baisses spectaculaires des ventes ne sont probablement qu'un trompe-l'œil. Car la comparaison se réalise par rapport à une année, 2021, où les confinements avaient encore cours, avec des restrictions sur les magasins physiques.

L'épreuve du Black Friday

Par conséquent, contraints et forcés, les consommateurs ont dû se replier sur les sites de vente en ligne. Si l'on regarde les chiffres par rapport à 2019, dernière année avant la pandémie, les ventes en ligne progressent, et fortement : +57% ! Tandis que les ventes dans les magasins physiques reculent de 2,5%. Toutefois, les résultats du Black Friday le 25 novembre seront à surveiller, car le pouvoir d'achat des consommateurs est fortement comprimé par l'inflation.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis