Vous ne pouvez pas déduire les coupures d’électricité de votre facture

La question des coupures d’électricité est toujours au centre des inquiétudes des Français. Certains ont eu une idée : demander réparation. Et sur Facebook, le post est largement partagé. Sauf qu’en réalité, c’est illégal.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 14 décembre 2022 à 13h39
Coupures Electricite Facture Deduction Impossible
430,31 EUROSLe prix moyen de l'électricité pour une personne en France est de 430,31 euros TTC par an en 2021.

Déduire les heures de coupure de sa facture ?

Repérés entre autres par 20 Minutes, deux posts Facebook sont devenus viraux malgré leur absurdité. L’un comme l’autre conseillent aux Français de déduire de leur facture d’électricité le temps des coupures d’électricité, si elles ont lieu. Et face à la hausse du prix de la vie et le ras-le-bol concernant l’énergie, les deux posts ont été partagés plus d’une centaine de milliers de fois.

Sauf que, et ce n’est pas une surprise… il s’agit d’une fake news. Ou plutôt d’un conseil qu’il ne faut pas suivre car il n’a aucune base légale. Au mieux, le fournisseur va vous rappeler à l’ordre et vous demander de payer votre dû. Dans le pire des cas, c’est un véritable conflit qui pourrait être ouvert, avec un risque de résiliation et de pénalités.

En effet, rien n’autorise un client à décider unilatéralement de payer moins. Et ce même si son service est coupé. Il peut au mieux demander compensation lorsque l’entreprise est responsable… mais dans le cas des coupures d’électricité ce n’est pas le cas.

Coupures d’électricité : pas de remboursement annoncé

Interrogé par 20 Minutes, EDF est clair : il n’est pas responsable des coupures. S’il est gestionnaire du parc nucléaire, c’est le gestionnaire du réseau, RTE, qui détient la responsabilité de l’alimentation des clients. Mais ce dernier ne peut être tenu responsable d’une situation dans laquelle il manque de l’électricité… car il n’en produit pas. En somme, c’est compliqué et insoluble.

Dans le cas d’EDF, c’est simple : aucune compensation n’est prévue s’il y a des coupures d’électricité. Pour les autres fournisseurs, ce devrait être la même histoire. Car la facture se décompose en deux parties.

D’un côté, il y a l’électricité consommée. Elle est facturée en fonction de la consommation, qui est donc nulle lorsqu’il y a un délestage. Et de l’autre côté, l’abonnement. Ce montant est forfaitaire, quelle que soit la consommation réelle.

Il reste la question des pertes liées aux coupures d’électricité. Impossibilité de travailler, denrées alimentaires à jeter… un véritable sujet, qui risque de créer des tensions. Mais difficile de penser que le coût de ces pertes pourra être imputé à une entreprise.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Vous ne pouvez pas déduire les coupures d’électricité de votre facture»

Laisser un commentaire

* Champs requis