Du 0 Covid au tout Covid. Que se passe-t-il en Chine ?

Que se passe-t-il en Chine et comment est-on passé en quelques jours à peine d’une politique 0 Covid à la politique du tout Covid ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 20 décembre 2022 à 7h45
Covid Chine Crise Hopitaux Sante
0,4%La politique zéro Covid a freiné la croissance chinoise à 0,4% au T2 2022.

C’est un renversement de situation assez spectaculaire qui a lieu dans l’Empire du Milieu. Pendant deux ans, les autorités chinoises ont maintenu une politique du 0-Covid complètement délirante et confinant à la paranoïa la plus totale.

Au bout de deux ans, la Chine s’est transformée en véritable asile à ciel ouvert pour le milliard et demi de Chinois qui subissait ces restrictions délirantes. Au bout de deux ans, la cocotte minute menaçait très clairement d’exploser ce qui menace la stabilité de la Chine, l’hypocrisie du système politique mis en place par Xi Jinping, qui n’avait pas forcément l’intention de massacrer la population.

Ce que Macron n’a pas compris avec les gilets jaunes, Xi Jinping, lui l’a parfaitement anticipé !

Xi Jinping a un sens politique certain, et il a parfaitement compris, que dans une Chine moderne, une répression à la Tian’anmen n’était plus souhaitable et sans doute pas envisageable dans les mêmes proportions. La Chine de 2022, n’est plus celle de 1989.

Le choix était simple. Valait-il mieux battre en retraite ?

Politiquement Xi Jinping a tout à y gagner. Il dit aux Chinois en substance… « vous ne voulez plus des restrictions covid qui étaient pour votre bien… alors mourrez du Covid librement et ne venez pas vous plaindre ». Au passage, cela m’évitera de vous faire tirer dessus et c’est le Covid qui vous tuera. Ce n’est pas ce qu’il dit, mais c’est bien le message implicite.

Dans cet article de RFI en chinois (source ici) les médias de Hong Kong révèlent rarement que l’épidémie en Chine a grimpé en flèche et que le nombre de décès a augmenté.

« Après que le gouvernement chinois a pris un virage serré pour assouplir les mesures de prévention de l’épidémie, la situation épidémique s’est envolée et le nombre de personnes infectées par l’épidémie a bondi.

De la course aux médicaments et aux vaccins, la course médicale s’est malheureusement transformée en course funèbre. les crématorium brûlaient 24 heures sur 24. Les internautes ont critiqué l’ouverture à l’aveugle et causé la tragédie. Hong Kong Ming Pao a enquêté sur un certain nombre d’hôpitaux, de salons funéraires et de chaînes connexes de l’industrie funéraire à Pékin, la zone la plus durement touchée par l’épidémie, et a constaté que les services funéraires ont récemment été saturé en raison de l’augmentation rapide du nombre de décès. liés à l’épidémie.

Selon la Central News Agency citant des sources aujourd’hui, les médias de Hong Kong ont révélé que le nombre de décès dus à l’épidémie à Pékin a fortement augmenté, soulignant que les internautes ont critiqué l’ouverture aveugle et provoqué une tragédie.

Après que le virage serré de la prévention des épidémies en Chine ait été considérablement assoupli, un grand nombre de personnes ont acheté en panique et accumulé des médicaments anti-fièvre pour se protéger, car les experts ont déclaré que 90% d’entre eux pourraient être infectés. a aidé à saisir des médicaments, entraînant une pénurie de médicaments dans de nombreux endroits à Hong Kong, Macao et en Australie ».

Il y aurait des milliers de morts et des piles de cadavres accumulés alors que les crématoriums fonctionnent 24/24 mais les capacités ne sont pas suffisantes pour absorber les nouveaux décès.

En images, nous revoyons à nouveaux les mêmes images apocalyptiques que celles du début de l’épidémie à Wuhan.

Ci-dessous vous pourrez voir quelques vidéos, d’hôpitaux surchargés mais où les soignants ne sont plus en combinaison « totale protection », des files de corbillards devant des crématoriums où des cadavres qui attendent dans les couloirs des hôpitaux.

Alors que se passe-t-il en Chine ?

Difficile de le dire, tant les niveaux de manipulation et de mensonges sont importants.

Ce que nous savons, c’est qu’Omicron est nettement moins létal que le virus originel et nous ne savons pas quelle est la souche qui sévit réellement en Chine.

Ce que nous savons c’est que la Chine est tellement densément peuplée qu’il est très rapide de saturer les hôpitaux et le système de santé sans que cela statistiquement ne soit la fin du monde pour la Chine.

Ce que nous savons aussi, c’est qu’il est désormais impossible de ne pas vivre avec le virus. C’est impossible. Il est partout. Dans le monde entier en circulation et accès libre. Il mute régulièrement et devient désormais endémique. Nous ne pouvons pas vivre reclus éternellement. La Chine devait s’ouvrir, et cette ouverture s’accompagnera d’un pic de contamination avec des décès.

Il semblerait que le gouvernement chinois souhaite maintenant atteindre l’immunité collective… le plus rapidement possible et capitaliser sur le choix de la population de vouloir plus de liberté et d’en finir avec la politique 0 Covid.

Xi Jinping a transformé un énorme problème social en une opportunité politique. Et c’est en Chine une « dictature » que l’on trouve un dirigeant souple comme un roseau, et en France une « démocratie » qu’il y a eu un président aussi rigide qu’un chêne et qui s’est comporté comme un gland politique, amplifiant un problème qu’il aurait pu parfaitement éviter.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

1 commentaire on «Du 0 Covid au tout Covid. Que se passe-t-il en Chine ?»

  • On a empêché toute immunité collective, donc le résultat semble normal.

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis