Crédits immobiliers : les taux moyens multipliés par deux en un an

La hausse des taux de la BCE a l’effet attendu, et craint, sur les taux des crédits immobiliers : ils continuent d’augmenter en France. Les emprunteurs n’obtiennent plus les taux historiquement bas qui ont dynamisé le marché durant la période pré-Covid… et la production de crédits chute lourdement. Une simple stabilisation pour le marché immobilier, ou le début d’une forte crise ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 décembre 2022 à 13h24
Credits Immobiliers Taux Banque Duree Pret
1,06%En novembre 2022 les taux moyens des crédits immobiliers étaient encore de 1,06%.

2,25% : le taux moyen des crédits immobiliers en novembre 2022

Les crédits immobiliers coûtent de plus en plus cher aux emprunteurs, qui sont désormais confrontés à des difficultés pour les obtenir… et pour obtenir les sommes nécessaires à leur achat. Selon l’Observatoire Crédit Logement CSA, en moyenne en France les prêts affichent un taux de 2,25%. Quelle que soit la durée, les taux moyens sont désormais au-dessus des 2% (2,08% pour un crédit de 15 ans) et dépassent même les 2,30% pour les crédits sur 25 ans.

La hausse est nette : le taux a été multiplié par deux en un an : selon l’Observatoire, qui a publié les données de novembre 2022 le 1er décembre 2022, en novembre 2021, le taux moyen était de 1,06% en France. Pour les crédits sur 20 ans, la durée la plus commune, le taux affichait 0,99% en moyenne.

La production de crédits s’effondre

Face à la hausse des taux de la part des établissements de crédit, et face aux taux d’usure fixé à 3,05% par la Banque de France pour le quatrième trimestre 2022, de plus en plus de dossiers sont refusés ou abandonnés. Les emprunteurs se retrouvent coincés… et la production de crédits s’effondre.

La chute, en novembre 2022 en trimestre glissant, est de plus d’un tiers : 37,3% de prêts accordés en moins. De quoi faire chuter le montant total des prêts produits de 36,4%. En annuel glissant, la baisse est moindre : 15,9% en novembre et 14% en montant. Mais cette période tient encore compte des taux bas obtenus fin 2021. En novembre et décembre 2021, le taux moyen était de 1,06%. Et la hausse n’a réellement commencé qu’au deuxième trimestre 2022.

La durée des crédits immobiliers atteint un niveau record

Afin d’alléger le montant des mensualités et de réussir à obtenir le crédit immobilier dont ils ont besoin, les acheteurs jouent de plus en plus la carte de l’allongement de la durée. Cette dernière atteint ainsi un niveau record en novembre 2022. En moyenne, les emprunteurs s’endettent sur 248 mois, soit 20,6 années.

Désormais, plus de deux tiers des crédits accordés (67,2%) a une durée comprise entre 20 et 25 ans en France.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Crédits immobiliers : les taux moyens multipliés par deux en un an»

Laisser un commentaire

* Champs requis