Croissance : l’économie française va finalement redémarrer en 2024

Malgré des prévisions peu optimistes ces dernières semaines, il semble qu’une lueur d’espoir guette la croissance française. L’économie devrait repartir de façon plus importante que prévu en 2024.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 9 février 2024 à 12h30
croissance-francaise-banque-France-2024
0,2%La croissance française va redémarrer en 2024, entre 0,1 et 0,2% selon la Banque de France.

Une croissance meilleure qu'espérée

Après avoir traversé une fin d'année 2023 sans éclat, l'économie française montre les premiers signes d'une reprise timide mais encourageante. Les prévisions de la Banque de France pour le premier semestre 2024 suggèrent une croissance économique oscillant entre 0,1% et 0,2%. Cette amélioration, bien que légère, est le signe d'un écartement du spectre d'une récession contre toute attente. L'industrie manufacturière et les services, notamment ceux liés à l'information-communication, à l'hébergement-restauration, et aux transports, semblent être les moteurs de cette reprise naissante.

La désinflation joue un rôle crucial dans ce contexte, avec une réduction de l'inflation qui laisse entrevoir un regain de pouvoir d'achat pour les ménages français. Cette dynamique est renforcée par une augmentation des salaires qui, pour la première fois depuis longtemps, surpasse la hausse des prix. La Banque de France, tout en restant prudente, affiche un optimisme mesuré, anticipant une croissance annuelle proche de 0,9% pour l'année 2024.

Les défis persistants et les perspectives d'amélioration

Malgré ces signaux positifs, certains secteurs restent confrontés à des défis. Le secteur de la construction, par exemple, est freiné par les taux d'intérêt élevés, qui affectent les investissements dans le neuf. Cependant, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, signale une potentielle baisse des taux d'intérêt dans l'année, conditionnée par la stabilisation de l'inflation autour de 2%.

Le climat d'incertitude demeure un obstacle, exacerbé par des facteurs comme les mouvements sociaux et les difficultés d'approvisionnement. Néanmoins, l'optimisme est de mise avec une modération des prix de vente observée dans divers secteurs, signe d'une inflation qui se tasse. Cette tendance est particulièrement notable dans l'industrie, où la proportion d'entreprises augmentant leurs prix retrouve des niveaux pré crise sanitaire.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

3 commentaires on «Croissance : l’économie française va finalement redémarrer en 2024»

  • Le premier secteur de l’Economie française, qui sera en croissance, sera celui de la fabrication d’obus. Les autres secteurs, peuvent mettre la clé sous la porte.
    Parce que quant on a « trobus », on n’a plus plus soif.
    Et le 2ème secteur en expansion sera celui de la « désinformation » étatique. Tous les MSM français et européens vont augmenter leurs diffusions d’informations socialisantes, puisque l’objectif principal prôné par la commission européenne c’est de lutter contre la « désinformation » ceci, sous patronage du manitou de Davos.
    Les vrais économistes s’esclafferont: « Qu’Il est aisé à ceux qui se portent bien de donner de bons conseils aux malades ». En 2024, nous mourront tous guéris et pauvres.

    Répondre
  • Hahaha… toujours des prévisions, mais bon, c’est comme l’astrologie et la météo, cela reste des prévisions, cela n’en fait pas une vérité 😉

    Répondre
  • Et moi je vais être élu pape.

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis