De nombreux patrons de TPE/PME envisagent d’arrêter l’activité

Par Olivier Sancerre Modifié le 29 novembre 2022 à 9h21
Nombreux Patrons Tpe Pme Envisagent Arreter Activitie
60%Le coût de l'énergie va représenter jusqu'à 60% du chiffre d'affaires des TPE/PME en 2023.

Les petites et moyennes entreprises subissent les crises de l'énergie et des approvisionnements. À tel point que près d'un entrepreneur sur dix envisage de mettre la clé sous la porte.

La dernière enquête de conjoncture de la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) confirme les difficultés auxquelles sont confrontés les dirigeants des TPE/PME. Ainsi, 9% d'entre eux envisagent d'arrêter leur activité en raison des difficultés conjoncturelles actuelles. Pour 21% des sondés (l'enquête, révélée par le Journal du Dimanche, porte sur 2.428 dirigeants), le coût de l'énergie a explosé : il représente 41% du chiffre d'affaires en 2022, contre 3% seulement l'an dernier… Et ce coût va s'aggraver l'année prochaine puisqu'il devrait représenter jusqu'à 60% des ventes !

Des négociations difficiles avec les fournisseurs d'énergie

La négociation avec les fournisseurs d'énergie risque de mal se passer. 18% des entrepreneurs doivent renouveler leur contrat d'ici la fin de l'année, 41% en 2023. 9 chefs d'entreprise sur 10 anticipent l'impossibilité de ne tout simplement pas pouvoir négocier… Logiquement, 45% des entrepreneurs prévoient des résultats négatifs pour leur entreprise cette année en raison des coûts de l'énergie. Néanmoins, ce n'est pas la seule difficulté rencontrée par les chefs d'entreprise.

Coûts de revient en forte hausse

Les fournisseurs des TPE/PME ont augmenté leurs coûts. Près de 50% des patrons interrogés font face à des difficultés pour l'approvisionnement en biens intermédiaires ou en matières premières. C'est le coût qui pèse le plus pour 87% des sondés, suivi par les délais de livraison (71%) et les quantités disponibles (69%). Des coûts de revient qui grimpent de 10% pour la moitié des entrepreneurs. Toutefois, un tiers d'entre eux indiquent ne pas reporter la hausse sur les consommateurs. Mais jusqu'à quand ?

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «De nombreux patrons de TPE/PME envisagent d’arrêter l’activité»

Laisser un commentaire

* Champs requis