Défaillances d’entreprises : une hausse sensible en 2022

Ce sont 41.020 défaillances d’entreprises qui ont été comptabilisées en 2022, contre 27.285 en 2021, révèle la Banque de France. Même si on en comprend aisément les raisons, une telle hausse d’une année sur l’autre reste tout de même considérable.

Par Anton Kunin Modifié le 6 janvier 2023 à 10h11
Defaillances Entreprises 2022 Bilan
20%En 2021, le nombre de défaillances d’entreprises reste inférieur de 20% à celui de 2019.

Le nombre de défaillances d’entreprises bondit de 50% d’un an sur l’autre

On s’y attendait : la fin du « quoi qu’il en coûte » a eu des répercussions immédiates sur les défaillances d’entreprises. La remontée du nombre de défaillances s’est amorcée à l’automne 2021 et s’est poursuivie durant toute l’année 2022. Sur l’ensemble de l’année 2022, on dénombre ainsi 41.020 défaillances, annonce aujourd’hui la Banque de France.

Ce nombre est très supérieur à celui de 2021 : 27.285 défaillances avaient été comptabilisées cette année-là, soit une hausse de 50%. Pour rappel, l’année 2021 s’était elle aussi terminée avec une hausse des défaillances, bien qu’elle ait été beaucoup moins prononcée (+12,7%).

En 2021, le nombre de défaillances d’entreprises reste inférieur de 20% à celui de 2019

Toujours est-il que l’effet amortisseur des mesures mises en place avec l’arrivée de l’épidémie de Covid-19 ne s’est pas dissipé entièrement. De fait, à fin 2022, le nombre de défaillances annuel reste à un niveau inférieur de 20% à celui enregistré en 2019 (51.145 défaillances avaient été comptabilisées sur l’ensemble de l’année 2019). Cette tendance se vérifie également au niveau mensuel : en décembre 2022, le nombre de défaillances a été inférieur de 19,8% à celui comptabilisé en décembre 2019.

Aucun commentaire à «Défaillances d’entreprises : une hausse sensible en 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis