▼ La suite après la pub ▼

Énergie : chute du prix du gaz et de l’électricité en France

Le prix moyen de l’énergie bénéficie depuis jeudi 22 décembre d’une baisse importante. Le cours du gaz et de l’électricité chute. Parmi les responsables on retrouve la météo et les températures de décembre 2022 mais aussi un retour à des révisions de coupures faibles, des remises en marche de réacteurs nucléaires, autant de facteurs qui participent  à la baisse des cours en France.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Publié le 26 décembre 2022 à 16h44
énergie Chute Des Cours
20 %L'utilisation du gaz a baissé de 20% en décembre 2022, et de 10% pour l'électricité, entrainant une baisse des cours.

Les cours de l'énergie en chute, la météo responsable

L’énergie connait une chute du prix de l’électricité et du gaz en France depuis jeudi 22 décembre 2022. Il s’agit d’un retour aux tarifs en vigueur avant le début de la guerre en Ukraine, une première pour le secteur. Le premier trimestre de 2023 marque donc le retour de l’électricité à 288 euros le mégawattheure. Il s’agit donc d’une chute de 50% par rapport au début du mois de décembre. Plusieurs causes justifient la baisse des prix. On retrouve par exemple la chute du prix du gaz sur lequel est indexé le cours de l’électricité, mais aussi une météo clémente qui permet des économies.

▼ La suite après la pub ▼

Le cours de l’électricité est intimement lié à celui du gaz. Or le gaz baisse, jusqu’à avoir atteint 83 euros, le prix le plus bas observé depuis quasiment 1 an. Les températures du mois de décembre permettent des économies de gaz importantes. Les stocks ne diminuent pas à la vitesse initialement prévue. Face à la baisse d’utilisation de 20% en décembre, le cours baisse nécessairement. L’électricité suit le même schéma, encore que la baisse de consommation ne soit que de 10%.

La demande baisse, la facture suit

▼ La suite après la pub ▼

D’autre part, la demande générale des énergies diminue. Suite à la publication des prévisions du gestionnaire de réseau RTE pour le mois de janvier, le marché est rassuré. En effet la remise en route de plusieurs centrales nucléaires jusque là à l’arrêt pour réparation et entretien ont permis de baisser le risque de coupures d’électricité. Alors que le cours de l’électricité chute, il n’est plus qu’à quelques dizaines d’euros de celui de l’Allemagne, contre le double au mois d’octobre.

▼ La suite après la pub ▼

La baisse drastique du prix rassure les consommateurs. En effet la facture des entreprises dépend en partie du cours de l’électricité. Les factures à venir devraient ainsi s’alléger. Les industries mises à l’arrêt pourraient elles aussi bénéficier de la baisse des prix. La diminution des factures prévisionnelles leur permettrait de reprendre leurs activités. Bien que la baisse soit spectaculaire, le prix reste tout de même assez élevé, puisqu’il chiffre le quadruple du prix proposé en moyenne avant la crise énergétique depuis l’automne 2021.

▼ La suite après la pub ▼

Aucun commentaire à «Énergie : chute du prix du gaz et de l’électricité en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis