Création d’entreprise : pourquoi ça coince avec les femmes ?

L’entrepreneuriat féminin montre des signes d’essoufflement en France. Malgré une volonté croissante des femmes à s’impliquer dans ce secteur, les derniers chiffres ne sont pas bons.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 24 mai 2023 à 17h13
entrepreneuriat-femmes-plafond-verre-france
16%L'entrepreneuriat féminin ne se porte pas bien, leur part en France stagne autour de 16 %. ©Pixabay

Le plafond de verre pour l'entrepreneuriat chez les femmes ?

Le dynamisme de l'entrepreneuriat féminin en France semble prendre un coup de frein. Après des années de progression lente mais constante, la tendance semble s'inverser voire stagner. Selon une étude internationale récente, réalisée par Veuve Clicquot, la situation est même préoccupante. Malgré un panel d'enquête riche de 50.000 participants, hommes et femmes, dans 27 pays, les conclusions sont claires. Pour la France : la part des femmes entrepreneures reste figée à 16 %.

Par ailleurs, ces résultats contrastent avec une augmentation significative de l'entrepreneuriat masculin. En effet, la part des hommes entrepreneurs gagne 4 points, pour atteindre 27 %. Reste désormais à comprendre pourquoi un tel coup d'arrêt après la crise sanitaire.

Des ambitions freinées par des obstacles systémiques

Selon la direction de Veuve Clicquot, les obstacles seraient principalement de nature sociale et sociétale. En effet, les femmes se trouvent souvent face à une double contrainte. D'une part, l'accès aux financements, perçu comme plus difficile. Et d'autre part, la répartition des charges de travail entre la vie professionnelle et la vie personnelle. Ainsi, la proportion de femmes susceptibles de vouloir se lancer recule de 3 points pour s'établir à 35 %.

Pourtant, il existe un élan positif parmi les jeunes femmes. En effet, 59 % d'entre elles âgées de moins de 30 ans manifestent l'envie d'entreprendre. Mais même cet élan d'optimisme est tempéré par le fait que cette aspiration ne se traduit pas toujours par une action concrète. Le regard de la société peine encore à changer en profondeur selon Veuve Clicquot. Ainsi, malgré les efforts des pouvoirs publics et des associations, l'entrepreneuriat féminin en France semble être à la croisée des chemins.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Création d’entreprise : pourquoi ça coince avec les femmes ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis