Euro et Dollar, la parité retrouvée

L’euro profite d’un concours de circonstances favorable pour repasser devant le dollar depuis mercredi 26 octobre 2022 à 15h.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 29 novembre 2022 à 9h21
Euro dollar BCE
1,0005 DOLLARL'euro est remonté mercredi 26 octobre à 15h à 1.0005 dollar

L'euro remonte en profitant de la situation financière des États Unis

L’euro est repassé au-dessus du dollar pour la première fois depuis mi-septembre 2022, prenant 0.43% à 1.0005 dollar. Ces données ont été enregistrées mercredi 26 octobre 2022 à 15h. Plusieurs éléments viennent justifier cette hausse, tant en Europe qu’aux États Unis. Le dollar subit en effet une dépréciation en raison de la persistance de l’inflation et de la perspective d’une récession à venir.

En Europe, c’est plutôt une baisse de l’inquiétude sur l’énergie et l’annonce d’un nouveau tour de vis de la Banque Centrale Européenne qui profitent à l'euro. La BCE devrait en effet relever une nouvelle fois ses taux d’intérêt en raison du recul de l'activité économique dans la zone euro ce qui contribue à faire émerger la crainte d’une récession.

La livre sterling en hausse après une chute record

La livre est elle aussi remontée. L’arrivée du nouveau Premier ministre, Rishi Sunak, semble rassurer les marchés financiers et les investisseurs qui souffraient jusque-là d’une baisse la plus basse jamais enregistrée, simultanée à l’annonce de la démission de Liz Truss, accompagnant une diminution des craintes face au budget hasardeux du précèdent gouvernement. Une envolée de plus de 2% s’est donc produite dès mardi 25. Ils ont cependant eux aussi profité de la dépréciation du dollar.

L’USD est en effet victime d’un recul dû en partie à l’observation d’un certain ralentissement économique et de l’attente d’une hausse venant de la Reserve Fédérale. Le billet vert baisse, l’euro et la livre remontent, mais rien dans les statistiques prévisionnelles ne laisse deviner une évolution à venir, dans un sens comme dans l’autre. Reste à voir si les devises européennes sauront conserver cet équilibre ou si de nouveaux évènements pourraient être la cause de nouveaux plongeons. Une devise forte, c’est la volonté de chacun. On peut se réjouir de cette nouvelle parité, mais pour combien de temps ?

Aucun commentaire à «Euro et Dollar, la parité retrouvée»

Laisser un commentaire

* Champs requis