Flambée annoncée des prix dans les kiosques pour les quotidiens nationaux

Par Olivier Sancerre Publié le 30 décembre 2022 à 14h40
Flambee Annoncee Prix Kiosques Quotidiens Nationaux
30 CENTIMESLes prix des principaux quotidiens nationaux vont augmenter de 10 à 30 centimes.

Les prix dans les kiosques vont subir une flambée que les lecteurs des quotidiens nationaux vont sentir passer. Tous les journaux ou presque ont en effet annoncé une hausse de leur prix, que ce soit en semaine ou le week-end.

Rester lecteur des quotidiens nationaux va coûter plus cher dans les tout prochains jours. Ce sont quasiment tous les journaux qui ont annoncé une hausse de leurs prix comprise entre 10 et 30 centimes, exception faite du Parisien qui demeure à 1,90 euro (mais le journal avait procédé à une augmentation en septembre, de 10 centimes). Pour Louis Dreyfus, le président du directoire du groupe Le Monde, les coûts industriels expliquent cette relèvement des prix dans les kiosques, ainsi que l'augmentation « historique » des tarifs du papier.

Des hausses de prix le week-end aussi

Par conséquent, ces hausses sont indispensables afin de maintenir « l'autofinancement et les investisseurs éditoriaux » du journal. Le Monde va donc augmenter de 20 centimes à 3,40 euros en semaine. Le week-end, l'offre avec un magazine passe à 5,20 euros (+30 centimes). Le Figaro va passer de son côté à 3,40 euros, tout comme Les Échos (+20 centimes dans les deux cas). Le week-end, Les Échos vont coûter 6 euros. Libération passe à 2,70 euros, L'Humanité à 2,60 euros, et 4 euros le week-end avec le magazine.

Les quotidiens nationaux pris dans la hausse des prix des matières premières

Quant à L'Équipe, il en coûtera 2,30 euros en semaine (+10 centimes) et 3,30 euros le week-end. L'offre mensuelle avec France Football passe à 4,60 euros. Enfin, La Croix coûtera 2,70 euros, soit 30 centimes de plus. Les quotidiens nationaux, comme la presse dans son ensemble, fait face à une crise latente ces dernières années, qui voit leurs ventes se contracter en kiosques. Ils se sont tous majoritairement tournés vers internet, mais le papier continue de représenter une partie importante de leurs revenus.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Flambée annoncée des prix dans les kiosques pour les quotidiens nationaux»

Laisser un commentaire

* Champs requis