Attention aux faux bons plans : Foodwatch dénonce les pièges des formats familiaux

L’association Foodwatch alerte sur les formats familiaux dans les supermarchés. En effet, il ne s’agit pas toujours de bonnes affaires. Les produits peuvent s’avérer plus coûteux au kilo que les formats standard.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 26 avril 2023 à 17h26
format-familiaux-foodwatch-mauvaise-affaire
7%Certains articles sont vendus 7% plus cher en format familiaux par rapport à leur prix au format standard alerte Foodwatch. ©Pixabay

Les formats familiaux, pas toujours économiques

Foodwatch, une association qui œuvre pour la transparence dans l'agro-industrie et la distribution, met en garde les consommateurs contre les formats familiaux. Dans une enquête publiée sur son site internet, elle révèle que certains produits vendus en formats maxi ou en lots peuvent être plus chers au kilo ou au litre que les formats standard. Ainsi, le consommateur pense faire une bonne affaire qui n’en est pas une.

Avec la hausse actuelle de l'inflation, de nombreux consommateurs cherchent à réaliser des économies. Ils se tournent donc vers les grands formats pensant économiser quelques euros. Cependant, Foodwatch démontre que le prix au kilo de ces formats peut parfois être supérieur à celui des conditionnements standards. Une anomalie que dénonce l’association.

Une liste de 12 produits plus chers en format spécial

L'association mène une enquête dans les drives et les rayons des principales chaînes de la grande distribution. Ainsi, elle dresse une liste de 12 produits dont le prix au kilo en format spécial est plus élevé. Parmi les exemples cités, figurent les gnocchis à poêler Lustucru, dont le prix au kilo augmente de 7 % entre les paquets de 300 et 500 grammes chez Carrefour. Ou encore la brioche tranchée Harrys, plus cher de 6,2 % chez E.Leclerc en format maxi. Cependant, Foodwatch souligne que les prix dépendent des magasins et de la période.

Pour lutter contre ces pratiques, Foodwatch appelle le gouvernement à agir. Soit en interdisant ou en encadrant strictement les abus liés à ces formats à l'instar des promotions. Ainsi, elle lance une pétition, adressée au ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire. Pour éviter de se faire avoir, le plus simple reste donc de bien comparer le prix au kilo ou autre des articles. Leur mention est obligatoire dans les rayons.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Attention aux faux bons plans : Foodwatch dénonce les pièges des formats familiaux»

Laisser un commentaire

* Champs requis