Fraude bancaire : prudence face aux prélèvements inconnus

Une fraude bancaire émerge en France, avec des prélèvements non autorisés sur les comptes de plusieurs personnes. Les causes possibles sont une faille de sécurité des banques ou un dysfonctionnement informatique.

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 8 mai 2023 à 9h00
Fraude bancaire

L'étrange affaire des prélèvements ENS

Un nombre croissant de Français découvrent un prélèvement non autorisé variant de 300 à 600 euros sur leur compte bancaire. Une nouvelle fraude bancaire ? Ces transferts semblent provenir d'une entreprise obscure nommée ENS. Ils sont intitulés "travaux de maintenance". Les personnes concernées ont la possibilité de demander un remboursement.

Ces prélèvements sont effectués via le système SEPA (Single Euro Payments Area). Ce système permet de réaliser des transactions dans l'ensemble de l'espace européen. Les origines de ces prélèvements restent incertaines : arnaque, signatures falsifiées, manquement des banques à vérifier les transactions, ou encore bug informatique.

Mesures de protection et procédures de remboursement face à la fraude

Les personnes affectées peuvent solliciter un remboursement en contactant leur conseiller bancaire ou en contestant le virement sur le site web de leur banque. Les régulations bancaires sont généralement favorables aux victimes, à condition qu'elles surveillent attentivement les opérations sur leurs comptes.

D'après Signal Arnaques, les banques doivent rembourser tout prélèvement non autorisé datant de moins de 13 mois. Par ailleurs, il est possible de demander l'annulation d'un prélèvement SEPA dans les 8 semaines suivant son exécution, même s'il a été autorisé. Plusieurs personnes citées par le quotidien Le Parisien ont ainsi pu récupérer les sommes prélevées sans difficulté.

Il est primordial de rester vigilant et de contrôler fréquemment les mouvements de son compte bancaire. En cas de prélèvement suspect, n'hésitez pas à vous rapprocher de votre banque pour obtenir des éclaircissements et, si nécessaire, un remboursement.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est membre de la rédaction d'Economie Matin

Aucun commentaire à «Fraude bancaire : prudence face aux prélèvements inconnus»

Laisser un commentaire

* Champs requis