Gaz : une facture en hausse de 500 euros en 2023 ?

Les Français le savent désormais : les prix du gaz vont augmenter en janvier 2023. Le bouclier tarifaire en place sur les prix de l’énergie depuis mi-2021 va évoluer, et être moins protecteur. Le gouvernement veut ainsi faire des économies alors qu’il a dépensé plusieurs milliards en aides sur l’ensemble de l’année 2022.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 décembre 2022 à 10h11
Gaz Estimation Augmentation Cre 2023 Facture Menages
15%L'augmentation moyenne des prix du gaz sera de 15% en 2023 en France.

Mais tous les ménages ne seront pas logés à la même enseigne.

Gaz : Une petite hausse de prix pour les petits consommateurs

Dans sa délibération rendue publique le 20 décembre 2022 concernant les grilles tarifaires sur le gaz pour 2023, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) fait une distinction entre les ménages. Selon la consommation estimée, l’augmentation du prix de l’énergie ne sera pas la même.

En effet, quatre « options » sont retenues par la CRE : Base, B0, B1, B2l. Pour toutes, la hausse Hors Taxe pour un mégawattheure de gaz sera de 13,6 euros. Mais comme les consommations divergent, l’impact sur la facture ne sera pas du tout le même.

Pour les petits consommateurs, la CRE anticipe une facture moyenne annuelle en hausse de 10 euros en 2023. Elle passera de 171,10 à 181,10 euros (+5,85%). Ces ménages, ceux qui consomment le moins, s’en sortent bien. Car pour les autres c’est une toute autre affaire.

Jusqu’à 500 euros d’augmentation de la facture annuelle

Plus le ménage est consommateur de gaz, plus sa facture va exploser en 2023. Les foyers bénéficiant de l’option B0, dont la facture annuelle est estimée à 370,30 euros par la CRE, la verront augmenter de bien plus que l’inflation. La hausse annoncée est de 15,31%, soit une facture annuelle de 409,20 euros, en hausse de 39 euros.

Pour les deux dernières options, B1 et B2l, ce sera la douche froide. 15,31% et 16,92% d’augmentation du prix du gaz en 2023. Et ce, alors que les factures de ces ménages sont estimée à plusieurs milliers d’euros par an. 1.452,80 euros en 2022 pour l’option B1, 2.859,50 euros pour l’option B2l. Il s’agit des ménages les plus consommateurs, utilisant le gaz pour le chauffage, l’eau chaude et parfois même la cuisson.

La CRE anticipe des factures en hausse de plus de 220 euros pour les premiers… et même de près de 500 euros pour les deuxièmes. Un ménage « B2l », par exemple, paiera 3.343,40 euros de facture annuelle de gaz en 2023. Contre une facture de gaz estimée à 2.859,50 euros en 2022.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Gaz : une facture en hausse de 500 euros en 2023 ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis