Immobilier : Le Nouveau Front Populaire mise sur les jeunes pour relancer le secteur

Après sa victoire aux élections législatives, le Nouveau Front Populaire doit faire face à plusieurs défis. S’il parvient à former un gouvernement, l’une des priorités sera l’immobilier. Le secteur du BTP s’impatiente et demande de l’aide en urgence.

Cedric.bonnefoy
Par Cédric Bonnefoy Publié le 9 juillet 2024 à 15h00
immobilier-crise-nouveau-front-populaire

Les propositions du Nouveau Front Populaire pour l’immobilier

En cas de gouvernement, le Nouveau Front populaire devra donner en urgence des perspectives à un secteur en crise : l’immobilier. Pour cela, il ambitionne de construire 200 000 logements sociaux par an pendant cinq ans, en suivant des normes écologiques strictes. Cette initiative vise à combler le déficit actuel en logements sociaux, une demande particulièrement forte dans les grandes villes. En 2022, seulement 71 100 logements sociaux ont été mis en location pour la première fois. Pour atteindre cet objectif, le NFP souhaite revenir sur les réductions de financement pour les organismes HLM et maintenir la loi SRU avec ses quotas de logements sociaux, en alourdissant les sanctions pour les communes qui ne respectent pas cette loi.

Autres mesures pour tenter de sortir l’immobilier de l’ornière : l’augmentation des APL de 10 % vise à alléger la charge financière des locataires. En outre, le NFP propose d'élargir l'accès au prêt à taux zéro (PTZ) à tous les primo-accédants, sans conditions géographiques ni de type de logement, rendant le premier achat immobilier plus accessible.

Une urgence de décisions pour relancer la construction

De leur côté, et sans prendre position, les acteurs de l’immobilier appellent toujours au secours. Pascal Boulanger, le président de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), milite pour des décisions rapides pour traiter la crise du logement. La FPI propose des solutions comme le fléchage de la TVA immobilière vers les communes constructrices et l'exonération partielle des droits de succession pour les logements neufs.

Les professionnels des énergies renouvelables, représentés par Jules Nyssen du Syndicat des énergies renouvelables (SER), se réjouissent de la victoire du NFP, qui soutient la décarbonation du pays. Cependant, ils soulignent la nécessité d’une politique d’accompagnement pour la transition énergétique afin qu’elle ne pèse pas sur le pouvoir d’achat des citoyens.

Cedric.bonnefoy

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Immobilier : Le Nouveau Front Populaire mise sur les jeunes pour relancer le secteur»

Laisser un commentaire

* Champs requis