Immobilier : les faillites d’agences explosent en France

Depuis plusieurs mois, le secteur de l’immobilier est en crise. Conséquence directe : le nombre de faillites d’agences explose ces derniers temps.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 18 janvier 2024 à 9h30
Immobilier-defaillances-agences-hausse-2023
116%Dans le secteur de l'immobilier, le nombre de défaillances d'agences a augmenté de 116% en 2023 selon le cabinet Altares.

L'immobilier en crise, les agences ferment

L'année 2023 marque un tournant sombre pour les agences immobilières. Avec 887 agences en cessation de paiement et 23 autres en procédure de sauvegarde, l'hécatombe est là. Ainsi, le total atteint 910 agences en difficulté. Cela représente une augmentation impressionnante de 116% par rapport à 2022, soulignant une crise sans précédent depuis 2009, où le nombre avait culminé à 1244.

Cette situation alarmante dépasse largement la moyenne des autres secteurs, où les défaillances ont augmenté de 30%. Selon le cabinet spécialisé Altares, ces chiffres reflètent les tensions et difficultés rencontrées par le secteur immobilier. Cependant, il reste une lueur d'espoir, car ce record de faillites n'a pas encore dépassé celui de 2009. Néanmoins, les premières prévisions pour 2024 sont sombres. Selon Altares, le nombre de défaillances d'agences immobilières pourrait dépasser la barre des 1000.

Quelles perspectives d'avenir ?

L'effondrement des agences immobilières est un contrecoup du boom immobilier de la dernière décennie. La baisse du budget des ménages, couplée à l'augmentation des taux d'intérêt, entraîne une chute des transactions immobilières. Le niveau d'activité pré-COVID est loin d'être atteint, indiquant une période prolongée de récession pour le secteur.

Pour autant, l'avenir n'est pas entièrement sombre. Une baisse potentielle des taux et un ralentissement de l'inflation pourraient relancer le marché. Des conditions plus favorables pourraient inciter les particuliers à investir dans des rénovations, rendant le marché immobilier plus attractif. La reprise économique attendue au second semestre 2024 pourrait ne pas être suffisante pour inverser la tendance actuelle du marché immobilier. La réponse à cette crise est attendue avec impatience pour 2025.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Immobilier : les faillites d’agences explosent en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis