Inflation : 73% des Français ont réduit leurs dépenses de consommation

Inflation et hausse des prix, 73% des français font des économies sur leurs habitudes de consommation.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Modifié le 1 novembre 2022 à 11h48
Inflation dépenses consomation
73%Inflation et hausse des prix, 73% des Français font des économies sur leurs habitudes de consommation en raison de la hausse des prix.

L’inflation a des conséquences directes sur la consommation

L’inflation touche de près les ménages français. Les économies sont multiples. Selon un sondage réalisé par Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro, 73% des 1.005 Français interrogés ont réduit leurs dépenses de consommation, principalement en matière d’achats alimentaires, de loisirs, de déplacement, de chauffage et de dépenses du quotidien.

Mais les économies réalisées sont plurielles. On distingue aussi des restrictions personnelles sur les loisirs qui concernent 77% des Français sondés, le chauffage pour 75% d’entre eux ou encore les dépenses alimentaires pour une part de 64%. S’agit-il d’une démarche volontaire de sobriété ou d’une obligation personnelle que se créent les Français en raison de l'inflation ? La deuxième hypothèse semble être celle qui se détache des conclusions du sondage. Le choix est contraint.

Des conditions en constante dégradation

Malheureusement la situation économique des ménages ne semble pas aller en s’améliorant. Les classes les plus touchées par l’inflation sont les actifs âgés de 35 à 49 ans, les catégories populaires et la population rurale. La récente crise du carburant qui dure depuis septembre 2022 à même participer à accélérer le phénomène de baisse de dépenses. Beaucoup de Français ont pris la décision d’abandonner l’idée de partir pendant les vacances de la Toussaint. Ainsi 7 Français sur 10 ont annulé leurs projets.

Ces changements de plan, assez souvent décidés en dernière minute, auront sans aucun doute un impact direct sur le secteur du tourisme et des loisirs. Les prix du carburant et de l’énergie en sont les principales causes directes. Alors que le bouclier tarifaire est prolongé afin de limiter l’augmentation du prix, la confiance des Français dans les capacités du gouvernement à lutter contre la hausse n’est pas au rendez-vous. En revanche, les mesures adoptées sont dans leur globalité plébiscitées à hauteur de 80% de la population.

Laisser un commentaire

* Champs requis