Inflation : le bout du tunnel est encore loin selon Christine Lagarde

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), suggère que le pic de l’inflation pourrait ne pas avoir été encore atteint. La pression salariale et la menace d’une spirale inflationniste persistent dans la zone euro.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 6 juin 2023 à 9h46
inflation-pic-bce-lagarde
6,1%L’inflation en zone euro atteint 6,1% en mai 2023. ©Pixabay

Le pic d'inflation encore loin selon Christine Lagarde

Selon les commentateurs, nous devrions déjà être au sommet du pic d'inflation. Mais Christine Lagarde, la présidente de la BCE, n'est pas si optimiste. Des pressions continuent à peser sur les prix en zone euro. Ainsi, l'inflation n'a sans doute pas encore atteint son apogée. Cette déclaration contraste avec les attentes de nombreux dirigeants qui espéraient une baisse de la hausse des prix pour le printemps ou l'été 2023.

L'Europe a vécu une inflation record de +10,6 % en octobre 2022. En revanche, les chiffres actuels restent élevés malgré une petite baisse en mai 2023 à 6,1 %, comparée à 7 % en avril 2023. Le pic semble s'étendre plus longtemps que prévu. De fait, cela crée une angoisse financière pour les consommateurs européens. Malgré cette baisse, la hausse des prix semble s'installer durablement dans le quotidien des citoyens.

La spirale inflationniste en approche ?

La hausse des salaires est une autre source d'inquiétude pour la BCE. Les travailleurs cherchent à compenser le pouvoir d'achat perdu à cause de l'inflation en demandant des augmentations. Cela pourrait déclencher une spirale inflationniste, c'est-à-dire une situation où la hausse des salaires entraîne une hausse des prix, qui à son tour entraîne une nouvelle hausse des salaires. Un tel scénario pourrait se dessiner en Europe, c'est en tout cas la crainte de Christine Lagarde.

L'inflation sous-jacente, qui exclut les coûts de l'énergie et de l'alimentation, se situe actuellement à 5,3 % contre 5,6 % en avril 2023. Selon la présidente de la BCE, les indicateurs actuels suggèrent que ces pressions inflationnistes restent donc élevées. Par conséquent, rien ne prouve clairement que l'inflation sous-jacente ait atteint un pic. Pour maintenir les prix, la Banque centrale européenne n'exclut pas d'augmenter à nouveau ses taux.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

1 commentaire on «Inflation : le bout du tunnel est encore loin selon Christine Lagarde»

  • Le ralentissement voire la fin de la phase inflationniste en France.
    Le pic de l’inflation est probablement dépassé. Après une perte du pouvoir d’achat, la tendance va dans le sens d’un retour à la normalisation. Les mois à venir seront marqués par une baisse du phénomène de l’inflation.

    Par Jean-Luc Ginder
    Publié le 7 juin 2023 à 5h35.

    Deux boules de cristal qui se confrontent et qui voient, chacune, un verre à moitié plein et à moitié vide.
    Ainsi, 50% de chance d’avoir raison et 50% de malchance d’avoir tort.
    Ainsi va l’économie de la France : au petit bonheur la chance.

    Répondre
Laisser un commentaire

* Champs requis