Inflation, vers une accalmie en zone euro

Inflation : vers une accalmie dans la zone euro ? se demande France Info dans cet article. (Source ici). Et pour cause, pour la première fois depuis un an et demi, « l’inflation est moins forte au mois de novembre. Cette diminution est due à une hausse plus faible des prix de l’énergie.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 2 décembre 2022 à 7h55
Inflation Europe Baisse Prix France
6,2%L'inflation en France en novembre 2022 a atteint 6,2%.

Après de nombreux mois marqués par l’inflation, cette dernière marque le pas en novembre. Sur ce mois, la hausse des prix est de 10 % contre 10,6 % en octobre. La diminution des hausses des prix sur l’énergie et le pétrole est la principale raison de cette baisse. En France, l’inflation n’a pas baissé, mais le mois de novembre est marqué par une stabilisation, après 17 mois de hausse ininterrompue ».

Vous allez me dire que 10 % cela reste quand même énorme, et c’est le cas mais pourtant c’est une bonne nouvelle car il est fort possible que l’inflation marque le pas désormais.

Poruquoi ?

Parce que les banques centrales montent les taux et que cela déprime l’activité.

Parce que les prix de l’énergie se sont stabilisés et que nous réduisons notre consommation et donc la demande et que tout cela finit par peser négativement sur les prix.

Parce que l’inflation n’est pas auto-entretenue par des hausses de salaires délirantes. Cela fait bien longtemps que les salaires ne sont plus automatiquement indexés sur la hausse des prix.

Parce que pour le moment le choc d’offre qui s’est accompagné de pénuries est en train de se calmer et les approvisionnements reprennent normalement ce qui permet, là encore de baisser la pression sur les prix. Dans le BTP par exemple, il redevient possible de négocier les prix avec les fournisseurs ce qui était impossible ces derniers mois.

Enfin, parce que presque partout en Europe, et c’est particulièrement le cas en Allemagne, les gouvernements interviennent pour limiter la hausse des prix de l’énergie pour les ménages et les entreprises ce qui permet de limiter l’inflation moyenne.

Inflation : un retour à la normale en 2023 ?

« En France, le pic d’inflation peut être plutôt en début d’année 2023, et notamment parce qu’on va avoir une hausse des tarifs de l’électricité », estime Mathieu Plane, économiste et directeur adjoint de l’OFCE. Dans les autres pays de la zone euro, un retour à la normale est attendu fin 2023. »

Cette prédiction sur un pic d’inflation en 2023 est certainement juste en ce qui concerne les prix de l’énergie puisque nous sommes sur des niveaux très élevés qui pourraient se stabiliser donc l’inflation ne pas se poursuivre même si les prix restent très élevés il faudrait qu’ils montent encore en 2023 pour faire monter le nouveau d’inflation de 2023.

Le problème en 2023 ce sera l’inflation sur les produits venant de Chine, si nous avions la bonne idée de nous fâcher avec l’empire du Milieu au sujet d’une île appelée Taiwan.

Nous aurions alors un nouveau pic d’inflation comme je l’évoque dans cette vidéo que je vous invite à voir si ce n’est déjà fait.


Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011. Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Aucun commentaire à «Inflation, vers une accalmie en zone euro»

Laisser un commentaire

* Champs requis