Comment le juridique est passé d’une simple fonction support à un véritable allié de la Direction

L’environnement économique et financier mouvant dans lequel évoluent au quotidien les entreprises et organisations de toutes tailles les amène à repenser leur manière de décider, sécuriser et mener à bien leurs opérations.

Sevalliot
Par Séverine Alliot Publié le 15 décembre 2022 à 15h12
Juridiques Decision Management Direction Allie
75% 75% des directeurs juridiques ont un périmètre géographique allant au-delà de la France

Dans ce contexte, les directions juridiques ont vu leur rôle évoluer ces dernières années pour se positionner aujourd’hui comme incontournables dans les processus de prise de décision du top management.

Une reconnaissance forte de l’apport des directions juridiques

Comme nous l’avons évoqué, le service juridique a souffert durant de longues années d’une placardisation et se cantonnait uniquement à un rôle majoritairement théorique et administratif. Sa réputation était même empreinte d’une image relativement négative : les collaborateurs évitaient les demandes de peur de contraintes additionnelles et les Directions elles-mêmes avaient tendance à considérer les conseils légaux comme des embuches dans l’exécution de leurs projets ou plus globalement dans leur volonté de croissance du business de l’entreprise. À ce jour, le foisonnement de réglementations dans les différents domaines du droit applicable aux activités des sociétés lié à la nécessité de mesurer le risque des projets que les entreprises souhaitent implémenter, a œuvré à faire évoluer très positivement la fonction des départements juridiques au sein des Directions générales, mais aussi métiers.

Un partenaire créateur de valeur

Effectivement, ces dernières ont pris pleinement conscience de l’intérêt d’intégrer le service légal dès le stade de la création de projets afin de le faire collaborer à la vision stratégique de l’entreprise et ainsi l’associer au plus tôt au sein du processus décisionnel. De fait, la prise en compte des questions liées à la sécurité, à l’atténuation des risques et au respect de la législation permet dès le départ de faire les bons choix, de ne pas avoir à repenser son projet ou encore d’en assurer une mise sur le marché plus rapide.

Grâce à cette évolution de la vision du juridique au sein des sociétés, le métier de conseil en entreprise bénéficie désormais d’une vision créatrice de valeurs et beaucoup moins théoricienne. La direction juridique occupe de fait une place de premier plan dans la bonne exécution des stratégies de croissance d’organisations. Ce constat est d’autant plus valable pour les entreprises qui exercent leurs activités sur des marchés très réglementés, mais aussi à l’international où les différences de législation impliquent de faire des choix éclairés pour réussir son projet.

Fortes de ces éléments, les directions juridiques sont donc enfin considérées comme un véritable allié de la Direction générale et un acteur charnière dont la mission principale est de trouver des solutions pertinentes afin de permettre des opportunités de croissance contrôlée de l’entreprise. Preuve en est, leur formidable essor au sein des entreprises et la représentation croissante de la profession dans les CODIR des PME, ETI et grands comptes.

Sevalliot

Head of Legal and GRC - Telehouse Paris

Aucun commentaire à «Comment le juridique est passé d’une simple fonction support à un véritable allié de la Direction»

Laisser un commentaire

* Champs requis