La croissance mondiale à plat en 2023

L’année 2023 sera difficile pour la croissance mondiale, a prévenu le Fonds monétaire international (FMI). Aucune des grandes économies du globe ne pourra prétendre être le moteur de l’activité.

Par Olivier Sancerre Publié le 2 janvier 2023 à 13h56
Croissance Mondiale Plat 2023
2,7%Le FMI prévoit une croissance mondiale à 2,7% en 2023.

La croissance mondiale ne devrait pas dépasser les 2,7% en 2023. Ce sera l'activité la plus faible jamais mesurée depuis 2001 (hormis la crise financière de 2008 et la crise sanitaire de 2020). Aucune des grandes économies mondiales ne tirera réellement son épingle du jeu, a affirmé Kristalina Georgieva, la directrice générale du FMI, devant les caméras de CBS. « Les trois principales économies - les États-Unis, l'Union européenne et la Chine - ralentissent toutes simultanément », déclare-t-elle. Inflation généralisée, guerre en Ukraine, taux d'intérêt qui remontent en flèche… La situation n'est guère favorable pour la croissance.

Résilience américaine

La situation aux États-Unis est peut-être la moins pire et le pays pourrait même échapper à la récession cette année. Le marché de l'emploi y est très dynamique avec un taux de chômage à 3,7% mais le revers de la médaille, c'est que cela va pousser la Réserve fédérale à augmenter les taux directeurs afin de juguler l'inflation. Cette forte demande en main d'œuvre va accentuer la pression sur les prix, et la seule réponse possible, c'est d'augmenter les taux directeurs : la Fed prévoit au minimum une hausse de 75 points de base cette année.

L'activité chinoise plombe la croissance mondiale

« Pour la première fois en 40 ans, la croissance de la Chine en 2022 sera probablement égale ou inférieure à la croissance mondiale », a également expliqué Kristalina Georgieva. Le pays a assoupli ses restrictions sanitaires en lien avec le Covid-19, ce qui va faire augmenter les cas de contamination dans les prochains mois. Une circulation du virus qui aura un impact sur l'activité du pays et sur la croissance mondiale. Les prévisions du FMI sont dans le droit fil de celles d'autres institutions internationales. L'OCDE prévoit même une croissance mondiale à 2,2% seulement en 2023.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «La croissance mondiale à plat en 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis