La plateformisation : l’avenir de l’IT ces prochaines années

L’évolution des usages et la montée en puissance de l’IT au sein des entreprises les amènent à faire évoluer en continu leur SI pour rester performantes. En ce sens, leur agilité et leur capacité à s’adapter rapidement aux nouveaux usages se positionnent comme un maillon clé de leur compétitivité

Harry Zarrouk
Par Harry Zarrouk Publié le 5 novembre 2022 à 17h57
Plateformisation Transition Projet Entreprise
13,9%Les investissements concernant des cloud publics observent une hausse de 13,9 % au cours du quatrième trimestre 2021

 Le système d’information devient alors un actif stratégique pour l’entreprise et doit nécessairement lui permettre de mener à bien sa croissance en s’adaptant à ses nouveaux défis. C’est précisément dans ce contexte qu’une approche semble aujourd’hui devenir un véritable must have : la plateformisation.

Mener à bien son projet IT grâce à la plateformisation

Opter pour l’approche de plateformisation nécessite d’avoir une démarche industrielle architecturée autour de trois notions clés : comprendre, construire et opérer. Ce triptyque permet alors de travailler sur toutes les phases du projet : la conceptualisation (très en amont de l’infrastructure), l’intégration et bien entendu le maintien en conditions opérationnelles.

Il est ainsi possible de construire de véritables plateformes IT adaptées aux attentes spécifiques de chaque entreprise. Ce point clé est l’assurance pour ces dernières de pouvoir gérer efficacement leurs opérations quotidiennes en toute agilité. Les métiers seront ainsi plus réactifs pour effecteur leurs différentes tâches et pourront s’appuyer sur des outils toujours en phase avec leurs attentes.

À travers ces premiers éléments, il apparait donc clairement que la plateformisation offre de réelles garanties en matière de création de socles technologiques qui supporteront les applications de demain. De plus, elle accélérera le Time to Market et la mise à disposition de solutions agiles à destination de tous les collaborateurs et utilisateurs.

Pas de plateformisation réussie sans accompagnement

La plateformisation est donc un projet de premier plan qui ne s’improvise pas et nécessite de s’appuyer sur des expertises diverses et à valeur ajoutée. En ce sens, un accompagnement est préférable pour être certain de mener à bien son projet (de la conception au maintien en conditions opérationnelles 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7). Il est en effet fondamental d’avoir un regard externe et agnostique lors des trois étapes de mise en place du projet. De fait, les équipes IT des entreprises peuvent travailler sur d’autres tâches stratégiques, sortir des étapes de  « run » consommatrices de temps et de ressources et se concentrer sur l’innovation à apporter aux collaborateurs.

La plateformisation va donc devenir ces prochaines années un maillon essentiel au sein des DSI. Véritable projet structurant, elle permettra aux entreprises de rester compétitives en s’adaptant rapidement aux enjeux qu’elles devront relever.

Harry Zarrouk

Chief Operations Officer de Komposite

Laisser un commentaire

* Champs requis