Le nombre de transactions reflue dans l’immobilier ancien

Le nombre de transactions pour l’immobilier ancien va légèrement refluer en 2022 par rapport à l’an dernier. Le volume reste cependant toujours élevé, selon les notaires, tout comme les prix.

Par Olivier Sancerre Modifié le 19 décembre 2022 à 10h02
Nombre Transactions Reflue Immobilier Ancien
2,09%Les taux d'intérêts ont été de 2,09% en octobre 2022.

Selon le Conseil supérieur du notariat, le nombre de transactions dans l'immobilier ancien devrait atteindre 1,1 million. Un chiffre légèrement plus faible que l'an dernier : en septembre 2021, sur 12 mois glissants, le volume avait atteint 1,2 million de transactions. Toutefois, toujours selon les notaires, le chiffre de 2022 demeure très élevé. En effet, 2021 est considérée comme une année record en la matière. Mais malgré la hausse des taux d'intérêts (2,09% en moyenne en octobre 2022) et l'inflation vertigineuse suite au déclenchement de la guerre en Ukraine, cette année devrait faire quasiment aussi bien !

Les prix dans immobilier ancien ont continué d'augmenter

Au troisième trimestre, les prix des appartements anciens ont continué d'augmenter, de 0,9% par rapport au deuxième trimestre 2022, et de 4% sur un an. La différence est cependant sensible entre l'Ile-de-France (+0,2% seulement) et le reste de la France (+7,1%). Sur les 18 communes examinées par les notaires, Paris est évidemment en tête avec un prix médian du mètre carré qui s'établit à 10.590 euros, néanmoins la capitale enregistre une baisse de prix de 1% sur un an. Les autres villes affichent une hausse. Saint-Étienne est en bas du classement, avec un mètre carré médian à 1.170 euros.

Moins de mètres carrés en moyenne

Les prix dans l'ancien devraient toutefois légèrement reculer, c'est du moins ce qu'on peut constater depuis la rentrée. Le Conseil relève également que les ménages peuvent acquérir un logement de 80 mètres carrés en s'endettant en moyenne sur 20 ans et avec une mensualité correspondant à un tiers du revenu disponible. C'est 4 mètres carrés de moins qu'en 2021, ce qui n'avait pas été observé en plus de 10 ans. Signe qu'il est plus difficile aujourd'hui d'acheter un logement dans l'ancien.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Le nombre de transactions reflue dans l’immobilier ancien»

Laisser un commentaire

* Champs requis