Les emballages réutilisables des fast foods, cibles des voleurs ?

Il fallait bien s'en douter : les emballages réutilisables apparus dans les fast foods attirent l'attention des collectionneurs. Le phénomène serait assez important, mais les enseignes relativisent et parient d'abord sur la pédagogie.

Par Olivier Sancerre Publié le 5 janvier 2023 à 10h29
Emballages Reutilisables Fast Food Cibles Voleurs
100 MILLIONSPour ses emballages réutilisables, McDonald's a investi 100 millions d'euros.

Depuis le 1er janvier, les enseignes de restauration rapide ont pour obligation de servir les clients en salles dans des emballages réutilisables en verre ou en plastique. Fini les emballages jetables, toujours fournis aux clients qui emportent leur repas pour se restaurer à l'extérieur du restaurant. La nouveauté de cette vaisselle griffée aux couleurs des chaînes de restaurants, attise la convoitise immanquablement des collectionneurs, des plus jeunes et des touristes. Cette mesure issue de la loi anti-gaspillage est en effet une première mondiale. Toutefois, il est encore trop tôt pour estimer ce phénomène de vol, assure McDonald's au Parisien.

Des emballages réutilisables qui attisent la convoitise

Burger King a plus de recul sur la question, l'enseigne ayant expérimenté les emballages réutilisables l'an dernier. On y a constaté un nombre de vols assez élevé au début, puis, il est redescendu au fil du temps. Pour le secteur de la restauration rapide comme pour les clients, c'est une nouvelle habitude à prendre et à l'heure actuelle, il s'agit surtout de faire de la pédagogie et de la prévention. McDonald's assure ainsi tout mettre en œuvre pour expliquer les changements avec des supports de communication et une signalétique dédiée. Le personnel joue également un rôle d'accompagnement. L'enjeu demeure importante : le leader du fast food en France a investi 100 millions d'euros dans ces contenants et les lave-vaisselle installés dans ses restaurants.

De la pédagogie et de l'accompagnement

Pas de panique donc pour le moment. Si les choses venaient à empirer, en revanche, les enseignes pourraient mettre en place un système de consigne : les repas coûteraient plus cher, mais une partie serait remboursée lorsque les emballages sont rendus. Une mécanique complexe qui est pour l'instant écartée par les entreprises. L'objectif de cette mesure est de limiter le gaspillage et l'impact sur l'environnement des emballages jetés. Si les chaînes devaient commander régulièrement de grandes quantités d'emballages réutilisables, cela irait à l'encontre du but désiré…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Les emballages réutilisables des fast foods, cibles des voleurs ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis