Les émissions de CO2 de l’énergie atteignent un record en 2022

Mauvaise nouvelle pour le climat. En 2022, les émissions de CO2 de l’énergie n’ont jamais été aussi importantes. Un nouveau record a été battu.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 2 mars 2023 à 15h30
emission-co2-energie-record-2022
37 milliards de tonnesSelon l’Agence internationale de l’Énergie, les émissions de CO2 de l’énergie s’établissent à près de 37 milliards de tonnes en 2022. ©Pixabay

Près de 37 milliards de tonnes de CO2

Les rejets de CO2 de l’énergie atteignent des niveaux records en 2022. L’Agence Internationale de l’Énergie vient de publier le bilan de l’année dernière. Avec 36,8 milliards de tonnes de CO2 rejetés dans l’atmosphère par l’énergie, il s’agit d’une progression d’un peu moins d'1% par rapport à 2021. Mais surtout, d’un record en la matière. Jamais, ce chiffre n’avait été aussi haut dans le monde. Une très mauvaise nouvelle pour le climat dans ce contexte d’inflation importante de l’électricité et du gaz.

Malgré les efforts faits en matière de réduction des gaz à effet de serre, la trajectoire n’est pas bonne, note l’Agence. En clair : en continuant comme cela, il sera impossible de rentrer dans les clous de l’accord de Paris sur le Climat. Pour rappel, ce dernier prévoit l’augmentation des températures d’1,5 degrés par rapport à l’ère pré-industrielle. Ainsi, l’AIE s’alarme d’un dérèglement du climat qui ne cesse de s’accélérer.

Quelques motifs d'espoir

Comme généralement, les mauvais élèves se trouvent à l’est du globe. L’Asie et la Chine en particulier voient leurs émissions continuer d’augmenter. Dans le même temps, cette nouvelle hausse s’explique par d’autres facteurs. D’une part, l’explosion du prix du gaz conduit les États à retourner vers le charbon. Ainsi, les émissions causées par ce dernier sont en progression d'1,6% en 2022. D’autre part, la reprise du trafic aérien contribue à cette nouvelle envolée des rejets. Après deux ans au sol, les avions redécollent, les émissions de gaz à effet de serre aussi.

Malgré tout, l’AIE tient à tempérer ses chiffres. En effet, le virage des énergies renouvelables commence à être pris au niveau mondial. L’essor des mobilités décarbonnées comme la voiture électrique ou les moyens de chauffage moderne type pompe à chaleur participent à baisser la croissance des émissions de CO2. Sans ça, elle aurait été trois fois supérieure note l’AIE.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Les émissions de CO2 de l’énergie atteignent un record en 2022»

Laisser un commentaire

* Champs requis