Livraison à domicile : la coupe du monde inquiète les restaurateurs !

La livraison à domicile menace sérieusement les restaurateurs pendant la coupe du monde, entrainant une baisse de fréquentation certaine.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Benoit Vrignaud Publié le 22 novembre 2022 à 11h54
Livraison restaurants coupe du monde
6%La livraison a doublée entre 2018 et 2022, prenant 6% de part du marché des restaurateurs.

la livraison à domicile est toujours plus simple que d'aller s'installer en terrasse dans le froid à 16h

La Coupe du monde 2022 de football, qui a débuté le dimanche 20 novembre 2022, devrait enregistrer une hausse de la livraison au détriment du secteur de la restauration. Plusieurs facteurs justifient cette inclinaison des habituels clients pour la commande, à commencer par la météo hivernale. Il est plus confortable de rester chez soi avec un repas commandé à regarder le match plutôt qu’aller s’installer en terrasse. Là où les supporters de l’équipe nationale avaient l’habitude de venir s’installer en terrasse en fin de journée, la période de l’année n’y sera pas propice en 2022.

Déjà en forte augmentation après la crise sanitaire et les différents confinements, le marché de la livraison à domicile est en expansion. Il a d’ailleurs doublé entre 2018 et 2022. Les horaires des matchs ont aussi une influence sur l'abandon des restaurants. Un client classique se serait installé en restaurant pour son repas du soir, l’horaire du match pourrait plutôt le pousser à rentrer chez lui en commandant une livraison. La majorité des rencontres sportives se dérouleront effectivement plutôt en fin d’après midi qu’en soirée, ce qui pourrait pousser le supporter à rejoindre son domicile plutôt que de rester attablé comme il l’aurait fait si la température et l’heure s’y prêtaient.

Les restaurateurs vont devoir redoubler d'attractivité pour inciter les consommateurs au déplacement

Une autre variable entre en jeu, assez imprévisible pour le coup. Il s’agit de la victoire de l’équipe de France dans les différentes phases de la compétition internationale. En effet les fréquentations sont souvent en lien direct avec l’avancée de l’équipe. Une défaite en phase de poule entraîne une nette baisse d’intérêt qui se répercute sur la consommation et la fréquentation des restaurants.

Enfin, le refus exprimé de plusieurs villes et municipalités de ne pas installer de fan zones pour raisons climatiques et énergétiques pourrait peser sur les commerces alentours. Un groupe d’ami qui serait allé prendre un verre à l’issu d’un match ne fera surement pas le déplacement après un visionnage entre amis à domicile. En ajoutant à ces raisons plusieurs sondages qui révèlent des volontés de boycott, il en résulte une menace de baisse de fréquentation qui pèse sur le secteur de la restauration.

Laisser un commentaire

* Champs requis