Livret A : cette tradition ne redonnera pas le pouvoir aux Français de leur argent !

Il est connu de tous les Français depuis plus de 200 ans, et profite d’une hausse historique depuis le 1er février. Le fameux “bas de laine” plus communément appelé Livret A, est le compte épargne le plus plébiscité de l’hexagone, car il s’inscrit dans la tradition et sécurise l’argent tout en le défiscalisant.

Thomas Perret (1)
Par Thomas Perret Publié le 3 mars 2023 à 15h51
Livret A Ldds Collecte 2022 Capitalisation Montant Epargne
3%Depuis le 1er février 2023, Livret A et LDDS ont un taux d'intérêt de 3% par an.

Il rassure tellement qu’on en oublie sa faible rentabilité face à la hausse des prix et son rôle premier : celui de protéger l'épargne des ménages face à l'inflation. Cette mission est aujourd’hui loin d'être remplie, et le Livret A, qui rapporte aujourd’hui essentiellement aux banques, ne doit plus être perçu comme le seul bouclier des Français.

Une hausse de façade qui doit alerter...

Inflation oblige, 55 millions de Français continuent de garnir leur compte épargne préféré, qui offre désormais une rémunération jamais atteinte de 3%. Un taux qui aurait d’ailleurs dû être de 3,3% voire même de 3,5%, mais le gouvernement en a décidé autrement, puisque cet argent servira à préserver le financement du logement social.

Si cette hausse semble être une bonne nouvelle pour les ménages, elle ne suffit malheureusement toujours pas à contrer les effets de l’inflation sur leur épargne.

En effet, le rendement du livret A est toujours dans le rouge, son taux restant moins élevé que celui de l’inflation (6% an janvier 2023). d’inflation. En conséquence, le Livret A n’offre plus de protection contre l’inflation. Il est donc plus que temps de se tourner vers d’autres alternatives pour reprendre le pouvoir sur ses finances !

…pour mieux placer

Pour maintenir leur pouvoir d’achat et continuer de se constituer un patrimoine durant cette période particulière, il faudra diversifier les placements avec des actifs différents, et compter sur des solutions plus dynamiques comme par exemple : les produits structurés, l’immobilier et les investissements dans les marchés financiers.

Prenons un exemple plus concret, celui d’un Français qui souhaitent investir 15 000 euros. Une stratégie efficace pour répartir ses économies pourrait être la suivante : 30% sur des livrets réglementés permettant d’y placer son épargne de précaution, 20% sur de l’immobilier, 10% sur des produits structurés et 40% sur des produits financiers eux-mêmes diversifiés. En plaçant son argent de cette manière, il pourra viser un rendement plus intéressant que celui du Livret A, et même d’une fiscalité avantageuse, en logeant par exemple une partie de ses placements financiers sur un contrat d’assurance-vie.

D’année en en année, sans même s’en rendre compte, il pourra ainsi se constituer un capital conséquent pour réaliser ses projets et prévoir l’avenir.

Quelques conseils pour placer au mieux son épargne et reprendre le pouvoir sur son argent :

• Investir le plus tôt possible : cela permet de viser un horizon de placement long et de laisser le temps à son épargne de fructifier ;

• Investir régulièrement, même petit à petit : investir en plusieurs fois permet de lisser son point d’entrée, et donc le risque de son placement, tout en maximisant ses gains ;

• Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier : cet adage bien connu est essentiel, puisque diversifier son capital permet d’étaler son risque pour pouvoir viser des rentabilités plus élevées.

Par ailleurs, reprendre le pouvoir sur son épargne revient aussi à choisir ce que son argent finance. Car rappelons-le, l'argent qui “dort” sur un livret d’épargne ne dort pas réellement. En effet, il sert à financer des projets de l'État, comme en témoigne récemment l’annonce du potentiel financement de la relance nucléaire en France par le Livret A.

Ainsi, pour placer son argent en accord avec ses choix et valeurs, il existe d’autres solutions comme les portefeuilles thématiques, qui financent des secteurs choisis par l’épargnant.

La frilosité des épargnants Français les conduit aujourd’hui à assister, impuissants, à l’érosion de leur épargne. Il devient donc urgent de casser ce plafond de verre pour permettre aux Français de reprendre le pouvoir sur leurs finances !

Thomas Perret (1)

Président et fondateur de Mon Petit Placement

Aucun commentaire à «Livret A : cette tradition ne redonnera pas le pouvoir aux Français de leur argent !»

Laisser un commentaire

* Champs requis