Livret A et LDDS : la hausse du taux d’intérêt presque confirmée ?

Le niveau historiquement élevé de l’inflation en France a déjà conduit à une hausse du taux des Plans épargne logement (PEL) pour 2023. Et, désormais, la Banque de France est pour une revalorisation du Livret A. En tout cas, c’est ce que donnerait le calcul mathématique lié à la formule en vigueur. Mais le gouvernement va-t-il suivre la recommandation ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 12 décembre 2022 à 10h38
Taux Interet Livret A Ldds Pel Lep France 2023
2%Le taux du PEL a été relevé à 2% pour 2023.

Le taux du PEL relevé en 2023

Jeudi 8 décembre, le ministère de l’Économie annonçait la bonne nouvelle : le taux du PEL sera augmenté en 2023. Bruno Le Maire confirmait ainsi la rumeur qui courait dans le secteur bancaire. Le taux des PEL ouverts à partir du 1er janvier 2023 sera de 2% par an. Une hausse historique, puisqu’il s’agit de la première en 22 ans.

Toutefois, cette revalorisation ne concernera que les nouveaux PEL. Le taux du Plan épargne logement est en effet fixé à la date de l’ouverture et n’évolue pas en cours de contrat. Quant au gain réel, il est négatif : l’inflation étant plus élevée que le taux, le pouvoir d’achat équivalent pour l’argent déposé sur ces livrets va baisser. Tant que l’inflation ne retombe pas en-dessous du taux.

Livret A : la Banque de France va recommander une hausse

La question se pose également pour le Livret A et son cousin le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). Défiscalisés, ces deux livrets ont connu des hausses historiques en 2022 jusqu’à atteindre 2% par an. Et ce n’est pas terminé, à en croire François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France.

Le 9 décembre 2022, invité de FranceInfo, le gouverneur annonce : « il y aura un nouveau relèvement début février 2023 ». Néanmoins, pour en connaître le montant, il faudra atteint mi-janvier. Le calcul se base en effet sur les données définitives de l’inflation de décembre 2022 qui ne seront publiées par l’Insee que mi-janvier 2023.

L’inflation fera donc le beau et le mauvais temps. Plus le taux de hausse des prix sera important en décembre 2022, plus le taux du Livret A et du LDDS sera élevée en février 2023. Du moins, en théorie. Car rien n’est joué d’avance.

Le gouvernement va-t-il suivre la recommandation sur le Livret A et le LDDS ?

Si concernant le LEP (Livret d’Épargne Populaire) l’augmentation sera automatique et équivalente à l’inflation (c’est la loi), pour le livret A et le LDDS, ce n’est pas le cas. La Banque de France n’a qu’un rôle consultatif : le gouvernement peut décider de ne pas suivre ses recommandations. Donc quelle que soit la recommandation qui sera faite début 2023, elle n’implique pas forcément une hausse.

L’exécutif devra trancher. Il peut suivre la hausse… ou décider d’une hausse supérieure ou inférieur. Voire opter pour un statu quo et ne rien changer. C’est une possibilité, mais elle serait incomprise et difficilement acceptée par les Français. Car à l’heure où leur pouvoir d’achat s’effrite, les ménages espèrent au moins toucher un peu plus de leur épargne.

Quel taux pour les livrets défiscalisés en 2023 ?

Les deux livrets défiscalisés en France devraient donc, sauf surprise, augmenter en 2023. Le nouveau taux s’appliquera dès février 2023, jusqu’à nouvel ordre.

Quant au nouveau taux d’intérêt, il pourrait atteindre un record inédit depuis plus d’une décennie. Les spécialistes, sur la base des estimations d’inflation pour décembre 2022, prévoient un relèvement de 1%. Ce qui porterait le taux du Livret A et du LDDS en février 2023 à environ 3% par an. Six fois plus que début 2022...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Livret A et LDDS : la hausse du taux d’intérêt presque confirmée ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis