Livret A et LDDS : 3% dès le 1er février 2023 (moins que prévu)

Vendredi 13 janvier 2023, l’Insee a publié les données définitives de l’inflation en France pour le mois de décembre 2022. Une donnée attendue pour plusieurs raisons : elle permet de connaître l’inflation moyenne annuelle qui a frappé le pays et a permis à la Banque de France de donner sa recommandation concernant le taux d’intérêt des livrets d’épargne défiscalisés.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 13 janvier 2023 à 14h10
Taux Interet Lep Livret a Ldds Fevrier 2023 Epargne
500 MILLIARDS €Les Français disposent de 500 milliards d'euros sur leurs livrets défiscalisés.

3% : le nouveau taux d’intérêt du Livret A et du LDDS

La Banque de France a joué la carte de la modération, dans ses recommandations adressées au ministère de l’Économie. Elle a proposé que le taux d’intérêt du Livret A et du Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) soit revu à la hausse et atteigne 3%. Pour rappel, les deux livrets ont connu deux revalorisations en 2022, celle-ci est donc la troisième.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a confirmé en début d’après-midi. Invité de France 2, il a annoncé que le taux du Livret A et du Livret de Développement Durable et Solidaire allait grimper à 3% dès le 1er février 2023. C’était attendu, alors que l’inflation annuelle en France a dépassé les 5% en 2022. Une bonne nouvelle pour les ménages qu’il faut toutefois remettre en perspective.

Le LEP dépasse sans surprise les 6% d’intérêt

Si les épargnants seront ravis de savoir que leur argent va leur rapporter plus, ils auraient pu espérer mieux. L’application de la formule mathématique de calcul du taux d’intérêt des deux livrets défiscalisés donnait en effet un taux supérieur, entre 3,2 et 3,3%. Le gouvernement n’aura pas retenu ce niveau, optant pour un taux rond et une hausse de 50% du taux d’intérêt. Jusqu’au 31 janvier 2023, en effet, le taux reste celui en vigueur, 2%.

Mais il n’a pas pu faire de même pour le Livret d’Épargne Populaire (LEP), dont les règles sont différentes. Ce livret défiscalisé et accessible sous conditions de ressources pour les ménages les plus défavorisés doit compenser intégralement l’inflation. Son taux augmente donc en conséquence, pour atteindre 6,1% au 1er février 2023, selon les annonces de l’exécutif.

Livret A et LDDS continueront donc de faire perdre de l’argent aux épargnants : leur taux d’intérêt ne compense pas l’inflation qui frappe l’Hexagone !

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Livret A et LDDS : 3% dès le 1er février 2023 (moins que prévu)»

Laisser un commentaire

* Champs requis