Logement étudiant : 35 000 nouvelles places d’ici 2027

Le logement étudiant devient de plus en plus une préoccupation majeure dans les grandes villes françaises. Pour tenter d’améliorer la situation, le gouvernement dévoile un plan. Objectif : 35 000 nouveaux logements devront sortir de terre au plus tard en 2027.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 1 décembre 2023 à 12h00
logement-etudiant-places-supplémentaires-2027
35.000Pour résoudre la problématique du logement étudiant, le gouvernement annonce vouloir créer 35 000 places supplémentaires en 2027.

Le logement étudiant : un défi urbain pour le gouvernement

Avec deux millions d'étudiants cherchant un logement chaque année, la situation devient critique, surtout dans les grandes villes universitaires. Pour répondre à cette demande, le gouvernement français lance un plan audacieux : construire 35 000 nouvelles places d'ici 2027. Cette initiative vise à alléger la pression sur les étudiants, qui se trouvent souvent dans des situations précaires. Certains sont parfois forcés de se loger dans des campings ou, dans le pire des cas, d'abandonner leurs études.

L'Île-de-France, en particulier, se trouve au cœur de ce plan. Le gouvernement s'engage à accélérer la recherche de terrains constructibles, notamment ceux déjà en possession de l'État. Objectif : y ériger des résidences étudiantes. En effet, 60 sites à travers la France seront transformés. Ils permettront la création de 11 200 logements. Pour le reste, les villes universitaires joueront un rôle clé en identifiant des terrains supplémentaires pour accueillir plus de 20 000 appartements.

L'État mise sur la réhabilitation de bureaux inoccupés

Face à la crise, le gouvernement explore également des solutions innovantes. L'une d'elles est la conversion de bureaux vacants en logements étudiants. Cette stratégie est particulièrement pertinente en Île-de-France, où de nombreux bureaux sont laissés vides, en partie à cause de la hausse du télétravail. Bien que la réhabilitation de ces espaces soit coûteuse, le gouvernement est confiant dans son potentiel. Surtout pour les bâtiments des années 1970, dont l'architecture se prête bien à une transformation en résidences étudiantes.

En plus de ces nouvelles constructions, l'État compte accélérer sur le logement étudiant. En plus, il prévoit également de rénover 12 000 logements du réseau CROUS, 4 000 sont déjà en cours. Bien que ces rénovations ne soient pas incluses dans le total des 35 000 nouvelles places, elles représentent un complément significatif à l'offre de logements pour les étudiants.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Logement étudiant : 35 000 nouvelles places d’ici 2027»

Laisser un commentaire

* Champs requis