Loi Egalim : Bruno Le Maire promet 500 contrôles

Face à la colère des agriculteurs, le gouvernement entend frapper fort. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, annonce 500 contrôles dans la grande distribution. Objectif : s’assurer que la loi Egalim est respectée.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 31 janvier 2024 à 16h00
loi-egalim-500-controles-grande-distribution
500Le gouvernement entend faire respecter la Loi Egalim.

Des contrôles dans le cadre de la loi Egalim

Face à l'inquiétude grandissante des agriculteurs, le gouvernement décide d'agir avec détermination. Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, annonce une série de mesures concrètes sur Europe 1. L’enjeu : marquer un tournant dans l'application de la loi Egalim. Cette loi, adoptée pour assurer une juste rémunération des producteurs agricoles, semble jusqu'à présent ne pas être respectée comme prévu par certains acteurs de la grande distribution. C’est l'un des motifs de la colère agricole qui s’exprime depuis plusieurs jours partout en France.

Pour remédier à cela, le gouvernement décide de doubler les efforts de surveillance. Bruno Le Maire va lancer 500 contrôles ciblés sur les cinq principaux distributeurs. L'objectif est clair : passer au crible les contrats et veiller scrupuleusement à ce qu'ils respectent les dispositions en faveur des agriculteurs. Cette initiative souligne la volonté du gouvernement de prendre au sérieux les préoccupations des producteurs, souvent délaissés dans les mécanismes du marché.

Des sanctions fortes pour les fraudeurs

Le gouvernement ne compte pas s'arrêter là. En plus des contrôles renforcés, des sanctions significatives sont envisagées pour les contrevenants. Bruno Le Maire évoque des sanctions pouvant atteindre 2 % du chiffre d'affaires des entreprises fautives. Cela démontre un changement de braquet dans la protection des intérêts des agriculteurs.

Par ailleurs, une attention particulière est accordée aux centrales d'achats européennes. Ces dernières, suspectées de contourner la loi Egalim, sont dans le viseur du gouvernement. Des contrôles spécifiques sont prévus pour s'assurer de leur conformité avec la législation.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Loi Egalim : Bruno Le Maire promet 500 contrôles»

Laisser un commentaire

* Champs requis