Zoom sur les marchés

Les marchés ont nettement baissé car malgré la baisse de l’inflation, les banques centrales ne lâchent rien sur les hausses de taux.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Philippe de Gouville Publié le 19 décembre 2022 à 14h56
Taux Bce Fed Marches Smic
13%13% des salariés en France touchent le Smic.

Les chiffres récapitulatifs de la semaine passée (actualisés à la clôture des marchés du vendredi 16 décembre 2022) :

  • Le MSCI World est encore en baisse : -2,1%
  • Les taux remontent: 3,48% pour le 10 ans US, 2,17% pour le 10 ans allemand.
  • Les matières premières se reprennent. Le pétrole à 74$/bl.
  • Le Bitcoin est stable à 17 000$.
  • Le dollar progresse à 1,06$/€.
  • La volatilité, mesurée par le Vix, est stable à 22.

La Fed ne veut pas entendre parler de baisse des taux

Comme prévu, la Fed a monté les taux de 0,50% mercredi. Elle a surpris les analystes avec un discours toujours aussi ferme. Les membres du comité ne veulent pas en rester là et prévoient maintenant des taux au-delà de 5% en 2023. Son Président n’envisage pas de baisser les taux en 2023. Il souhaite avant tout maintenir une politique monétaire suffisamment restrictive pour ramener l’inflation à 2%.

La BCE durcit le ton

La BCE a elle aussi monté les taux de 0,5% à 2%. Prenant elle aussi les analystes à contrepied, la Présidente Christine Lagarde a prévenu qu’il fallait s’attendre à plusieurs hausses du même type dans les mois qui viennent. Elle estime que la BCE doit faire plus que ce qu’anticipent les marchés. Les obligations d’Etats se sont immédiatement effondrées. Les obligations italiennes ont été particulièrement affectées. Le chemin qu’emprunte la BCE est parsemé d’embûches car lutter contre l’inflation tout en maintenant la cohésion de l’euro n’est pas une mince affaire ! La BCE, à l’instar de Fed, souhaite aussi commencer la réduction de son bilan. Mais comment vendre et soutenir la dette italienne en même temps ?

La Chine entre reprise et Covid

Sur le plan monétaire, la Chine fait un peu cavalier seul. La situation économique est précaire et l’inflation encore contrôlée. Les dernières données de production industrielle et de ventes au détail sont en baisse. Le gouvernement souhaite qu’une politique fiscale et monétaire vienne soutenir la croissance et la consommation qui devraient repartir après l’abandon de la politique zéro Covid. Pour le moment, l’activité ralentit car avec la réouverture, le nombre de personnes infectées qui s’auto-isolent explose.

L’Europe s’accorde sur une taxe minimum de 15%

A partir de 2024, l’Europe va commencer à récolter une taxe minimum de 15% sur les multinationales, après que la Pologne et la Hongrie ont levé leur opposition au projet. Par ailleurs, les officiels de la Commission envisagent des mesures protectionnistes pour contrer les subventions américaines au secteur des véhicules électriques inclus dans l’Inflation Reduction Act.

SBF arrêté

A l’origine d’une des plus grandes fraudes du 21ème siècle, l’ancien patron de FTC Sam Bankman-Fried a été arrêté aux Bahamas et devrait être extradé vers les US où des poursuites ont été engagées contre lui.

Hausse du SMIC en janvier

Le SMIC va augmenter de façon mécanique de 1,8% au premier janvier car son calcul dépend de l’inflation. Le taux horaire va passer de 11,07 à 11,26 euros, soit 24€ par mois. 13% des salariés en France sont concernés.

Hausse du taux des comptes d’épargne en Belgique

Belfius, KBC, KBC Bruxelles et CBC pour ne citer qu’eux, ont annoncé une hausse des taux des comptes d’épargne. Les taux restent cependant très bas par rapport à l’inflation, généralement en dessous de 1%.

Calendrier de la semaine

Les principaux chiffres macroéconomiques qui peuvent faire bouger les marchés cette semaine :
  • L’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est attendu en légère hausse.
  • La confiance des consommateurs aux US est attendue en hausse.
  • La confiance des consommateurs en Europe est attendue en légère hausse.
  • L’inflation au Japon pour le mois de novembre est attendue en hausse.
Cropped Favicon Economi Matin.jpg

 CEO et cofondateur d’ISMO.

Aucun commentaire à «Zoom sur les marchés»

Laisser un commentaire

* Champs requis