Meta s’écroule (encore) en Bourse à cause du Metaverse

Mark Zuckerberg, fondateur de Meta, a fait du Metaverse son nouvel objectif. Investissements annoncés en milliards de dollars, et un projet qu’il voit être tout simplement le futur de l’Internet. Mais il semble avoir du mal à convaincre les utilisateurs… et surtout les actionnaires qui l’ont une nouvelle fois sanctionné.

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h21
bourse invesstissement sondage fortuneo
52%Le résultat net de Meta a chuté de 52% sur un an au troisième trimestre 2022.

67 milliards de dollars de capitalisation de Meta disparus en une journée

La publication, le 26 octobre 2022, des résultats du troisième trimestre 2022 par Meta a plus que déçu en Bourse. Comme les autres géants de la tech, le groupe s’est fait surprendre par la baisse des investissements publicitaires, sa première source de revenus. Le géant reste dans le vert, avec un bénéfice net de 4,4 milliards de dollars sur la période, et un chiffre d’affaires de 27,7 milliards.

Sauf que par rapport au troisième trimestre 2021, la chute est astronomique. Le bénéfice net a été divisé par deux (-52%). Le chiffre d’affaires s’en sort bien mieux, malgré un recul de 4% sur un an. Et ce qui inquiète les investisseurs, c’est que la situation empire : le premier recul du chiffre d’affaires avait été enregistré au deuxième trimestre 2022 mais n’était alors que de 0,9% et pouvait être en partie lié aux tensions géopolitiques, à la hausse des prix de l’énergie et aux inquiétudes ambiantes. Mais l’été 2022 n’aura pas permis d’inverser la tendance, bien au contraire.

La valeur de l’action divisée par près de quatre en un an

Il est désormais loin le temps où Mark Zuckerberg faisait partie des 10 personnes les plus riches du monde. Avec une fortune largement liée au cours de l’action de Meta, le jeune milliardaire l’a vue chuter en même temps qu’elle. Car l’action Meta est passée d’un pic de plus de 370 dollars début septembre 2021 à moins de 130 dollars à la clôture de Wall Street le 26 octobre 2022.

Et dans les échanges post-fermeture, les actionnaires ont fortement sanctionné les résultats décevants du groupe propriétaire de Facebook et Instagram. La valeur de l’action Meta a chuté de 19,66%, tombant à 104 dollars, quasiment quatre fois moins qu’un an auparavant. Ce sont 67 milliards de dollars de capitalisation boursière qui sont ainsi partis en fumée en quelques heures.

Quant à la fortune de Mark Zuckerberg, elle a fondu aussi : selon Bloomberg, il n’est plus que 23e au classement mondial, avec une fortune estimée à 48,9 milliards de dollars. Soit seulement un tiers de l’estimation début janvier 2022 (plus de 130 milliards).

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis