Guerre en Ukraine : Michelin cède enfin ses filiales russes

Michelin sort définitivement de Russie. Le géant du pneumatique vient de céder deux de ses filiales à Power International Tires. Une vente historique et un tournant dans la stratégie du groupe présent depuis 1997 dans le pays.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Cédric Bonnefoy Publié le 26 mai 2023 à 14h58
Michelin-vente-filiales-russes
28 MILLIARDS d'€En 2022, le chiffre d’affaires de Michelin avoisine les 28 milliards d’euros. ©Pixabay

Un revirement stratégique pour Michelin

Michelin, le célèbre fabricant français de pneus, signe une entente avec Power International Tires LLC. En jeu, la vente de deux de ses entreprises basées en Russie : Michelin Russia Tyre Manufacturing Company (MRTMC) LLC et Camso CIS LLC. Ce n'est pas une surprise puisque Michelin a interrompu ses opérations industrielles en Russie dès le 15 mars 2022. À l'époque, il s'agit d'une décision temporaire après le début de l'offensive russe en Ukraine.

La manœuvre souligne un changement de cap important pour Michelin. En effet, le groupe pose ses valises dans le pays dès 1997. En revanche, Power International n'est pas un nouvel acteur sur la scène russe du pneumatique. Mais surtout, l'entreprise est aujourd'hui l'un des leaders de la distribution de pneus dans le pays. Dans les faits, l'entreprise couvre l'ensemble du territoire russe actuellement.

Un impact local important : 250 emplois préservés

La nouvelle est avec un soulagement sur le plan local. En effet, les autorités compétentes en la matière donnent leur feu vert à l'accord. Ainsi, ce dernier prévoit de maintenir en poste 250 salariés. La majorité d'entre eux sont situés à Davydovo, à l'est de Moscou.

La cession à Power International Tires est également la fin d'un très parcours de négociation pour Michelin. En effet, le groupe français avait envisagé de confier la gestion des deux entreprises à des managers locaux. Cependant, cette option rencontre des obstacles majeurs. Ainsi, les deux sites doivent changer de main pour garder leur autonomie totale. Finalement, ce dénouement marque un chapitre important de l'histoire de Michelin en Russie. Détail important : le montant de la vente n'a pas été dévoilé par l'entreprise.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Cédric Bonnefoy est journaliste en local à la radio. À côté, il collabore depuis 2022 avec Économie Matin.

Suivez-nous sur Google News Economie Matin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Guerre en Ukraine : Michelin cède enfin ses filiales russes»

Laisser un commentaire

* Champs requis