Le calendrier de déconfinement et un « accord sur le constat ». Le 18h du 29 avril 2021 de PolitiqueMatin.fr

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Publié le 29 avril 2021 à 16h10
18h Politique Jeudi 29 Avril 2021
30 JUIN 2021Le couvre-feu sera levé le 30 juin 2021.

Le calendrier de déconfinement et un « accord sur le constat ». Retour sur l'actualité politique du jeudi 29 avril 2021.

Emmanuel Macron présente le calendrier de déconfinement

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé jeudi 29 avril 2021 dans un entretien donné à des quotidiens régionaux, les « quatre étapes » de levée des restrictions sanitaires . Ainsi, sans grande surprise, les restrictions de déplacement seront levées dès le 3 mai 2021, date officielle de fin du troisième confinement.

Plus attendue, la date de réouverture des commerces, des terrasses de bars et restaurants et de certains lieux culturels est prévue pour le 19 mai 2021. Le couvre-feu de son côté va progressivement disparaître avec une première étape le 19 mai, il passera de 19 heures à 21 heures. Puis, le 9 juin 2021, date de réouverture complète des restaurants, bars et salles de sport, il passera à 23 heures avant d'enfin prendre fin le 30 juin 2021.

Rachida Dati « d'accord sur le constat » de la tribune des militaires

C'est au tour de l'ex-candidate à la mairie de Paris, Rachida Dati, de réagir à la tribune des militaires. Elle a ainsi déclaré jeudi 29 avril 2021 : « On ne peut pas uniquement s'attacher au fait de dire "nous allons sanctionner ces militaires" en oubliant ce qui est écrit », estimant être « d'accord sur le constat » dressé par les signataires du texte.

« Ce qui est écrit dans cette tribune est une réalité (…). Quand vous avez un pays en proie à de la guérilla urbaine, quand vous avez une menace terroriste très régulière et très élevée, quand vous avez des inégalités de plus en plus criantes et flagrantes, quand vous avez une partie de nos patriotes qui se disloquent de la société, on ne peut pas dire que le pays va bien », a-t-elle estimé.

Marion Maréchal : « C'est un procès qu'on n'aurait pas fait à De Gaulle »

Marion Maréchal a réagi, jeudi 29 avril 2021 sur BFM, à la convocation des dix-huit militaires d'active, signataires de la tribune parue dans Valeurs Actuelles. « Je constate que cette tribune fait plus d'émoi dans le débat public et auprès des ministres que les émeutes que nous vivons depuis maintenant des semaines », a-t-elle regretté.

Revenant sur la notion du devoir de réserve appliqué aux militaires d'active, Marion Maréchal a estimé qu'il serait « intéressant au contraire, qu'on puisse permettre que les militaires aient une plus grande liberté d'expression. Parce que je pense que leur expérience sur des théâtres d'opérations extérieures, leur permet d'avoir une grille d'analyse qui n'est pas celle du commun des mortels et qui est intéressante ».

Les 100 jours de Joe Biden

Ça y est, le nouveau président américain Joe Biden a atteint les 100 premiers jours de son mandat. Grande victoire de ces 100 jours, la campagne de vaccination contre le Covid-19 qui a été une réussite. Promesse de campagne de Joe Biden, il a su profiter des investissements de Donald Trump dans la recherche et le développement des vaccins. Là où Joe Biden a réussi, c'est dans l'organisation de la vaccination, à ce jour, 42% de la population a reçu une première dose et 30% est complètement vaccinée.

Les 100 premiers jours de sa présidence ont également été marqués par son sommet mondial du climat, organisé virtuellement et qui a rassemblé 40 chefs d'État. Un tournant clair par rapport à la politique climatique menée par l'administration Trump.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Laisser un commentaire

* Champs requis