Le vote électronique contre l’abstention et la démocratie fragmentée. Le 18h du 23 juin 2021 de PolitiqueMatin.fr

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Publié le 23 juin 2021 à 17h35
18h Politique Mercredi 23 Juin 2021
66,1%Au premier tour des élections régionales, le taux d'abstention de 66,1% marque un nouveau record.

Le vote électronique contre l'abstention et la démocratie fragmentée. Retour sur l'actualité politique du mercredi 23 juin 2021.

Gabriel Attal favorable au vote électronique contre l'abstention

Le porte-parole du gouvernement s'est déclaré mercredi 23 juin 2021, en faveur de la mise en place du vote électronique pour les élections. Pour Gabriel Attal, ce procédé pourrait être un bon rempart contre l'abstention toujours plus grandissante.

Selon lui, ce système mérite d'avoir « une vraie discussion transpartisane avec l'ensemble des formations politiques ». Le porte-parole regrette également le manque de volonté de l'opposition rappelant : « Dès la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était engagé sur ces questions-là, mais à chaque fois qu'on fait des propositions depuis le début de ce quinquennat, les oppositions, elles bloquent, elles veulent voter comme on votait il y a 100 ans ».

Pour Gérard Larcher, le président a « fragmenté la démocratie »

Le président du Sénat estime qu'Emmanuel Macron « a une forme de responsabilité » dans l'abstention record qui a touché, dimanche 20 juin 2021, le premier tour des élections régionales et départementales. Gérard Larcher y a également vu le signe d'« un pays en souffrance ».

Pour le Sénateur LR, c'est la politique du président de la République qui a mené à cette abstention. Il déclare ainsi, « À force d'avoir voulu fragmenter la gauche et la droite, au fond est-ce que le résultat n'est pas de fragmenter la démocratie aujourd'hui ? ».

Marlène Schiappa estime que Valérie Pécresse a déjà gagné

La ministre déléguée à la citoyenneté et candidate en Ile-de-France aux élections régionales était mercredi 23 juin 2021, l'invitée de CNews. Revenant sur le second tour, Marlène Schiappa a estimé que Valérie Pécresse était déjà gagnante. Elle a ainsi déclaré « Ce n'est pas une élection présidentielle, c'est une élection à la proportionnelle. Il y a peu de suspense sur le fait que Mme Pécresse sera présidente de la région et qu'elle aura sa majorité. »

Pour Marlène Schiappa, la question qui se pose réellement pour l'Ile-de-France, c'est le choix de l'opposition qui sera face à Valérie Pécresse. « la question est : voulez-vous qu'il n'y ait que des groupes extrêmes en face ou voulez-vous aussi un groupe progressiste ? » Invitant ainsi, les électeurs à voter pour la liste de la majorité présidentielle.

Gérald Darmanin appelle à voter Xavier Bertrand

Gérald Darmanin a confié mardi 22 juin 2021 sur France Inter que voter pour Xavier Bertrand au second tour des régionales ne lui poserait aucun problème. Il a ainsi déclaré « J'appelle sans difficulté à voter pour lui. C'est un ami, vous le savez », estimant que le candidat avait « été récompensé pour son bilan » dans les Hauts-de-France.

Un appel au vote qui semblerait-il n'a pas plu au ministre de la Justice. Eric Dupont-Moretti aurait selon plusieurs sources de CNews reproché au ministre de l'Intérieur ses propos les qualifiant de « trahison ». Gérald Darmanin aurait alors répondu « commence déjà par gagner une élection ! ». L'ambiance est électrique au Conseil des ministres mercredi 23 juin.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique