Les députés en faveur du cannabis et des expulsions sommaires à la frontière. Le 18h du 5 mai 2021 de PolitiqueMatin.fr

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Publié le 5 mai 2021 à 17h17
18h Politique Mercredi 5 Mai 2021
80%80% des Français se disent favorables à une forme de légalisation du cannabis.

Les députés en faveur du cannabis et des expulsions sommaires à la frontière. Retour sur l'actualité politique du mercredi 5 mai 2021.

Le rapport parlementaire se prononce en faveur du cannabis récréatif

Dans le rapport parlementaire sur le cannabis rendu public, les députés en charge de l'enquête ont décidé de se prononcer en faveur de « la légalisation avec un contrôle de l'Etat ». Une position diamétralement opposée à la politique répressive menée et défendue par le gouvernement. Caroline Janvier, députée LREM qui porte le rapport défend la légalisation encadrée.

« Quand on regarde les données, ce qui a été fait dans d'autres pays et les effets de nos politiques publiques en matière de lutte contre les drogues depuis cinquante ans, on voit bien que ça ne fonctionne pas » explique-t-elle ajoutant « on considère aujourd'hui que la voie de la légalisation avec un contrôle de l'Etat est la meilleure façon de protéger les Français ».

HRW accuse la police française d'expulsions sommaires

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a dénoncé mercredi 5 mai 2021, le refus de passage à de jeunes migrants mineurs à la frontière franco-italienne au niveau de Menton. L'ONG accuse la police d'avoir falsifié les formulaires de ces jeunes. « La police aux frontières françaises n'a pas d'autorité légale pour déterminer qui est mineur et qui ne l'est pas » dénonce Bénédicte Jeannerod, directrice France de HRW.

Elle ajoute « au lieu de jugements hâtifs fondés sur l'apparence ou l'arbitraire, elle devrait orienter ces jeunes vers les autorités de protection de l'enfance pour qu'ils reçoivent une prise en charge adéquate ». Selon le rapport de l'ONG, « chaque mois, la police française expulse sommairement des dizaines d'enfants non accompagnés vers l'Italie en violation du droit français et du droit international ».

Donald Trump exclu de Facebook et Instagram

Lors d'une réunion qui s'est tenue mercredi 5 mai 2021, le conseil de surveillance de Facebook a pris la décision de maintenir le bannissement de l'ancien président américain Donald Trump. Le conseil estime cependant qu'un bannissement définitif ne pouvait pas être appliqué et que la situation devait être réexaminée le 7 janvier 2022.

En parallèle, Donald Trump a lancé son propre réseau social qui prend la forme d'un blog. Ce dernier intitulé « Depuis le bureau de Donald J. Trump », ressemble à l'interface de Twitter mais ne permet aucune interaction avec les internautes qui peuvent partager les publications et s'abonner pour recevoir les notifications de publication.

Jean Tulard : « Napoléon n'était pas raciste »

L'historien Jean Tulard était l'invité de BFMTV, mercredi 5 mai 2021. En cette date anniversaire du bicentenaire de la mort de Napoléon, l'historien est revenu sur les accusations de racisme portées à l'encontre de l'empereur pour avoir rétabli en 1802 l'esclavage. Pour Jean Tulad, la réponse est claire, « Napoléon n'était pas raciste ».

« Il a rétabli l'esclavage en 1802, alors que lui-même était un disciple de l'Abbé Raynal, qui dans son livre fameux avait condamné la colonisation et l'esclavage. Donc il n'était pas du tout porté sur la nécessité de rétablir l'esclavage. Pourquoi rétablit-il l'esclavage ? C'est pour une raison fort simple. Une raison pragmatique économique et personne n'a bronché ».

Laisser un commentaire

* Champs requis