Jean-Luc Mélenchon chute dans les sondages et un candidat RN suspendu. Le 18h du 9 juin 2021 de PolitiqueMatin.fr

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Publié le 9 juin 2021 à 17h02
18h Politique Mercredi 9 Juin 2021
30%Jean-Luc Mélenchon passe sous la barre des 30% d'opinions favorables.

Jean-Luc Mélenchon chute dans les sondages et un candidat RN suspendu. Retour sur l'actualité politique du mercredi 9 juin 2021.

La popularité de Jean-Luc Mélenchon plonge dans les sondages

La cote de popularité de Jean-Luc Mélenchon fait le grand plongeon. Le leader de la France Insoumise ne plaît plus autant qu'avant. Le dernier sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio montre une chute de 10 points pour Jean-Luc Mélenchon qui passe sous la barre des 30% d'opinions favorables.

En cause dans cette très forte baisse, les nombreuses sorties complotistes du candidat à la présidentielle, qui se sont multipliées ces dernières semaines. Le président de la République de son côté gagne 7 points et atteint 50% d'opinions favorables.

Un candidat RN suspendu pour des propos racistes

À deux semaines du premier tour des élections, le Rassemblement National se serait bien passé d'une telle publicité. Après la découverte de propos racistes tenus sur son compte Twitter, un candidat RN de 65 ans a été suspendu par le parti. Il avait ainsi déclaré que les migrants transformaient la France en « colonie africaine ».

Dans un communiqué paru mardi 8 juin 2021, le parti a motivé sa décision de suspension « Au regard des propos intolérables tenus sur les réseaux sociaux par monsieur Pascal Auger, le Rassemblement national procède à la suspension immédiate de sa qualité de membre du RN dans l'attente de son passage devant la commission de discipline », lui retirant par là même l'investiture du parti.

Le président du Medef souhaite une réforme des retraites après mai 2022

Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef estime que la réforme des retraites ne doit pas être abandonné et que la question de cette dernière devra être étudiée dès septembre 2022 soit quelques mois après l'élection présidentielle de 2022. Un délai que Geoffroy Roux de Bézieux, explique par l'importance du sujet : « Pour faire cette réforme, il faut un capital politique. Le temps est passé depuis 2017. Pour moi, c'est un débat de la présidentielle, il faut que tous les candidats se positionnent ».

« C'est la seule réforme sociale qui touche tout le monde. Elle a donc besoin d'une légitimité démocratique » estime-t-il ajoutant qu'elle ne pourrait pas se faire en trois mois à moins d'être bâclée.

Marlène Schiappa réagit drôlement aux propos d'un journaliste

Jean-Louis Bianco et Nicolas Cadène ont décidé de créer une "vigie de la laïcité », cette vigie compte parmi ses soutiens, l'historien Jean-Marc Schiappa, qui s'avère également être le père de la ministre déléguée à la laïcité Marlène Schiappa. Sur Twitter, le journaliste Nils Wilcke s'amusait de la coïncidence puisque Marlène Schiappa était à l'origine de la suppression de l'Observatoire de la laïcité.

Une moquerie à laquelle la ministre a répondu de manière assez particulière. Via son compte Twitter, elle a partagé une photo de son père et elle, lunettes de soleil sur le bout du nez et légende en Corse. On pouvait ainsi lire : « Nous devant ce genre commentaires. Corciu à chi un ha à nimu. Salute a voi ! » À comprendre « Malheureux celui qui n'a personne. »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «Jean-Luc Mélenchon chute dans les sondages et un candidat RN suspendu. Le 18h du 9 juin 2021 de PolitiqueMatin.fr»

Laisser un commentaire

* Champs requis