5G : Orange retarde le lancement, l’UFC conseille d’attendre

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 19 novembre 2020 à 15h12
Orange 5g 18 Novembre 1
5 EUROSEn moyenne, le prix d'un forfait 5G est 5 euros plus cher que celui d'un forfait 4G.

La 5G, nouvelle génération de réseau mobile qui promet des débits encore plus importants que la 4G (mais sur laquelle la consommation de data sera également plus importante), devait être lancée le 18 novembre 2020. Ce ne sera pas le cas… à cause de délais administratifs incompressibles. De toute manière, si on en croit l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, il vaut mieux attendre avant de se jeter sur cette nouvelle technologie.

La 5G lancée « d’ici quelques semaines »

Couac de communication ou simple erreur ? Difficile à dire. Stéphane Richard avait pourtant bien annoncé la 5G « dès le 18 novembre » alors qu’il était l’invité de BFMTV au début du mois. Ce ne sera pas le cas, malgré des forfaits qui sont déjà en vente chez l’opérateur.

Comme le souligne 01net dans un article du 18 novembre 2020, la 5G chez Orange n’arrivera en réalité que « d’ici quelques semaines », selon un porte-parole de l’opérateur historique. « Nous attendons l’autorisation d’émettre de l’ANFR » ; une autorisation nécessaire puisque, sans elle, impossible de lancer le réseau.

Il faudra donc attendre encore un peu : les opérateurs doivent obtenir les autorisations nécessaires et… convaincre certaines communes réticentes à autoriser l’émission. Cette étape n’est pas obligatoire, seule l’autorisation de l’Arcep pour déployer le réseau est légalement valable, mais les opérateurs veulent jouer la carte de la pédagogie avant de passer en force.

Ne vous jetez pas sur les forfaits 5G conseille l’UFC

Pour ce qui est de savoir s’il faut dès à présent changer de forfait pour un forfait 5G, pour l’UFC-Que Choisir, ce n’est pas le cas. Attendre paraît la bonne solution, surtout pour faire des économies. Car les smartphones compatibles 5G ne sont pas encore très nombreux, et seuls les très haut de gamme, donc les plus chers, acceptent cette nouvelle technologie. Avec le temps, elle se démocratisera et sera plus accessible.

Mais ce n’est pas tout : à Ouest-France, Olivier Roussat, président de l’association, déclare « nous conseillons d’attendre ». Le quotidien précise qu’en juin 2020, M. Roussat avait expliqué que « la 5G va apporter une vitesse un peu plus rapide seulement pour une frange de la population ». « La plupart des clients ne percevront aucune évolution d’ici à 2023 ».

Et puis, surtout, inutile de se jeter sur la 5G si vous n’habitez pas dans une grande ville : comme la 4G et la 3G avant elle, la 5G sera déployée en priorité dans les zones denses et très denses, avant de s’étendre. Et sachant que les forfaits sont beaucoup plus chers, ce ne serait qu’une perte d’argent.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «5G : Orange retarde le lancement, l’UFC conseille d’attendre»

Laisser un commentaire

* Champs requis