Le Français AccorHotels rachète le Suisse Mövenpick Hotels and Resorts

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marie-Eve Jamin Modifié le 30 avril 2018 à 16h32
Accorhotels2
482 millions d'eurosLe groupe français Accor rachète les activités de l'hôtelier suisse Mövenpick pour 482 millions d'euros.

Les activités de l'hôtelier suisse, regroupées sous la marque Mövenpick Hotels and Resorts, seront cédées au groupe français Accor pour 560 millions de francs suisses en numéraire (482 millions d’euros).

AccorHotels rachète Mövenpick Hotels and Resorts

Le numéro un européen de l’hôtellerie AccorHotels a annoncé ce lundi 30 avril matin le rachat de l’hôtelier suisse Mövenpick Hotels and Resorts, pour 560 millions de francs suisses en numéraire (482 millions d’euros). Pour rappel, Mövenpick Hotels and Resorts, fondé en 1973, gère 84 hôtels dans 27 pays, plus particulièrement en Europe et au Moyen-Orient, et compte 16.000 collaborateurs.

Le rachat, qui porte sur 100% du capital, se fera auprès Mövenpick Holding, qui en détient 66,7% et qui appartient au milliardaire allemand August von Finck. Les 33,3% restants seront acquis auprès de Kingdom Holding, propriété du prince saoudien Al-Walid ben Talal. Mövenpick Hotels and Resorts prévoit l’ouverture de 42 hôtels supplémentaires d’ici à 2021, soit 11.000 chambres.

Le groupe AccorHotels continue d'investire dans l'hôtellerie de luxe

Si la marque suisse Mövenpick perdure, le groupe continue de perdre de la substance. Cela avait déjà été le cas en 2003 lorsqu'il avait vendu ses célèbres glaces à Nestlé. Désormais, la holding helvète ne chapeaute plus que trois secteurs d'activité : Fine Foods (alimentation), Vins et Marché international (restoroutes et restaurants d'aéroports).

A contrario, AccorHotels n'en finit plus de grandir. « Avec l'acquisition de Mövenpick, nous consolidons notre leadership sur le marché européen et accélérerons encore notre développement sur les marchés émergents, notamment au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie-Pacifique », s'est réjoui Sébastien Bazin, patron de la multinationale française, cité dans un communiqué.

Ainsi, si AccorHotels était connu pour sa marque d'hôtels de milieu de gamme Ibis, ou ses enseignes Mercure et Novotel, elle investit donc dans l'hôtellerie haut de gamme et semble y croire car elle récidive. En effet, trois ans après le rachat de FRHI (Fairmont, Raffles et Swissôtel) pour 2,9 milliards de dollars, qui l'a imposé parmi les grands de l'hôtellerie de luxe, le groupe français, déjà propriétaire de Sofitel, Pullman et M Gallery dans le segment luxe et haut de gamme, ajoute donc Mövenpick à son portefeuille.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.