Acier, aluminium, cuivre… : les métaux deviennent rares et méritent d’être conservés

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 27 avril 2022 à 8h56
Prix Cuivre Bourse Crise Covid
1.354En novembre 2021, le prix de l'acier s'établit à 1.354 dollars la tonne (1.262 euros), en baisse de -5,1% sur un mois et en hausse de 101,8% sur un an.

Quand j’étais gamin, mon père m’avait montré comment on redressait un clou à coup de marteau. Né avant guerre, il avait gardé l’habitude de ne pas jeter ce qui pouvait être réutilisé, même un gros clou en acier. Pas plus tard qu'hier matin, j’ai trié une caisse de fils électriques, mettant de côté ceux qui pourront être réutilisés un jour.

Les métaux deviennent précieux

Aluminium, cuivre, nickel, zinc plomb ou même vulgaire acier. Dans votre remise, votre atelier, votre garage, votre cave ou votre grenier dorment des dizaines de kilos de métaux plus ou moins précieux, mais dont notre économie va avoir besoin dans les prochaines années. Or, l’avantage majeur des métaux sur la plupart des autres matières premières, c’est qu’ils se recyclent entre facilement et très facilement.

Ce n’est pas un hasard si les gendarmes constatent depuis déjà plusieurs années en réalité une recrudescence des vols de métaux, et pas seulement sur les chantiers. La SNCF, par exemple, est régulièrement victime du vol de câbles électriques, parfois des câbles stratégiques, servant par exemple au système de signalisation des trains.

Gardez vos métaux ou revendez-les

Rien d’étonnant quand on sait que le kilo de cuivre se négocie autour de 10 euros. Or, les câbles électriques sont le plus souvent... en cuivre. Les vieilles batteries aussi ont de la valeur : le plomb est valorisé un peu plus de 2 euros le kilo.

N’hésitez donc pas à faire un grand tri par le vide chez vous et au passage, à vous faire quelques sous. La bonne nouvelle, c’est que pour une fois, si vous attendez, vos trésors continueront probablement à prendre de la valeur... C’est vous qui voyez !

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis