L’acte de naissance francais

Par Partenaire Modifié le 2 mai 2021 à 13h00
Europe Politique Demographique Naissances Natalite
0,3%La population française, en 2020, a augmenté de 0,3%.

Les actes de naissance sont souvent utilisés par les parents pour obtenir des numéros de sécurité sociale, des dossiers scolaires et d'autres documents importants.

Un extrait d’acte de naissance est un document légal officiel qui atteste de la date de naissance d'une personne. Il peut également contenir des informations sur son sexe ou son statut de naturalisation, le cas échéant, et fournir des preuves dans des affaires telles que les procédures d'adoption, où la filiation peut être pertinente à des fins de succession ou pour déterminer la responsabilité en vertu des lois sur la famille.

Quels sont les types d'actes de naissance ?

La copie intégrale d'acte de naissance est un document officiel. Elle reproduit intégralement les informations figurant dans les actes de naissance tels qu'ils sont enregistrés par les registres de l'état civil.

L'acte de naissance est un document qui contient de nombreuses informations sur l'individu et ses parents. Il comprend notamment : Leur(s) nom(s) (prénom) sexe ; année de naissance jour/heure ; lieu de naissance ; nom de jeune fille de la mère nom de famille du père ainsi que la date et le lieu où l'on sait que les deux parents étaient présents lors de la conception.

L'acte de naissance français contient également des mentions marginales, s'il en existe telles que des actes de mariage, des conventions de PACS ou des divorces. Si vous changez de prénom en France pour quelque raison que ce soit - qu'il s'agisse de raisons juridiques ou de préférences personnelles - le processus est étonnamment simple et ne nécessite qu'une formalité mineure de modification du document au tribunal.

La procédure d'enregistrement de la naissance d'un enfant est complétée par des documents tels que la profession des parents, l'hôpital où ils ont donné naissance à leur bébé et la personne qui les a enregistrés.

L'acte de naissance avec filiation

Il s'agit d'une synthèse des informations figurant dans le document original. Il contient donc toutes les données personnelles qui s'y trouvent, notamment le nom et le sexe (h ou f), la date et le lieu de naissance, le nom des parents ainsi que leur profession au moment de l'enregistrement ; il indique également la date de cet événement s'il n'est pas présent lors de la première inscription à l'état civil.

L'acte de naissance sans filiation

Il s'agit, là encore, d'une synthèse des informations figurant dans l'acte de naissance enregistré dans le registre d'état civil mais ne comportant que ce qui importe sur cette personne. Contrairement à l'extrait avec filiation qui renseigne également sur ses parents.

Les informations figurant sur les actes de naissance étant si importantes, elles ont leur propre section dans le droit français. On y trouve le nom de la personne, son prénom et son nom de famille s'il y a lieu (comme pour un enfant adopté), l'année de naissance, la date de naissance comme l'heure du matin ou du soir - c'est là que tout commence ! Les mentions marginales comprennent les changements d'état matrimonial comme le PACS, les avis de divorce ou de décès qui se trouvent être répertoriés ici aussi. Il peut également être fait mention de l'acquisition de la nationalité si suffisamment de temps s'est écoulé depuis que l'on a acquis la résidence en France, mais pas avant d'avoir obtenu la citoyenneté ; tout changement apporté à la tutelle qui empiète sur les droits de la vie familiale devra faire l'objet d'une attention particulière pendant ce que beaucoup considèrent comme le moment le plus vulnérable de la vie : la naissance.

Si vous êtes un citoyen français et que vous avez vécu à l'étranger pendant une longue période, certaines procédures administratives peuvent être nécessaires. Par exemple, si votre acte de naissance est rédigé dans une autre langue, comme le néerlandais ou l'allemand, il doit d'abord être traduit dans la langue de la France avant d'être présenté pour confirmer votre statut.

Quand devez-vous faire une demande d’acte de naissance ?

Obtenir une copie d’acte de naissance s’impose dans les cas suivants :

  • Le renouvellement ou l'établissement d'une pièce d'identité : carte nationale d'identité, passeport ou livret de famille. Pour cela, il faut présenter une pièce d'identité en cours de validité et envoyer une demande,

  • La conclusion d'une union telle que le PACS ou le mariage qui nécessite de fournir la preuve que les deux parties ne sont pas déjà mariées par le biais d'un "certificat de célibataire" s'il y a lieu ; La preuve que l'une des parties vit au moins 6 mois par an dans le ressort de son registre de domicile lorsqu'elle est requise,

  • Un divorce peut être la raison pour laquelle vous devez en demander un à vos parents ou tuteurs,

  • Un acte de naissance est nécessaire pour s'inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS),

  • Lorsqu'un proche décède, il est souvent nécessaire de régler sa succession. Un notaire peut vous aider dans cette démarche en vous demandant votre acte de naissance à des fins d'identification,

  • Les familles qui cherchent à adopter un enfant peuvent être tenues par l'agence fournissant des services d'adoption, ou par le département des services sociaux de leur État traitant un dossier d'adoption, de fournir des informations sur les parents biologiques, notamment la date et le lieu de naissance. Il s'agit d'un "certificat de naissance" qui couvre les deux parents, même si l'un d'eux ne réside pas actuellement dans votre pays d'origine.